Vers la disparition du double lettre?

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Vers la disparition du double lettre?
Le 39 Tournoi de hockey provincial pee-wee de Saint-Bruno aura lieu du 25 novembre au 8 décembre. (Photo : archives)

Le 39e Tournoi de hockey provincial pee-wee de Saint-Bruno-de-Montarville

Le 39e Tournoi de hockey provincial pee-wee de Saint-Bruno-de-Montarville aura lieu du 25 novembre au 8 décembre à l’aréna Michael-Bilodeau. Les 50 équipes inscrites disputeront quelque 80 matchs au cours de l’événement.

Le Tournoi se déroulera dans cinq catégories, soit pee-wee AA, BB, A, B et C. Des joueurs montarvillois se disputeront les honneurs dans chacune de ces divisions. Six formations de l’Association du hockey mineur de Saint-Bruno verront de l’action pendant la compétition, dont le Phénix du Richelieu AA et le Phénix du Richelieu BB, composées de joueurs de Saint-Bruno et de Saint-Basile-le-Grand.

« L’élite du hockey est de plus en plus présente dans les structures scolaires. » – Jim Colonel-Bertrand

Par ailleurs, trois clubs de Saint-Basile-le-Grand seront aussi sur la glace dans le simple lettre, alors que Sainte-Julie sera représentée par trois équipes.

Une diminution des inscriptions

À nouveau cette année, le rendez-vous à Saint-Bruno n’est pas complet, en manque de deux formations. Ce fut le cas aussi lors de la 38e édition, alors qu’il y avait eu une légère baisse d’achalandage dans le AA. Cette fois, c’est la catégorie BB qui écope, comme le mentionne le président du Tournoi de hockey provincial pee-wee, Jim Colonel-Bertrand. « Malheureusement, notre tournoi ne sera pas complet. Encore une fois, j’ai dû faire un réagencement, puisqu’il manque d’inscriptions au BB. »

Pour cette raison, la classe BB a été charcutée de huit à quatre places, à l’instar du AA en 2018. C’est le pee-wee C qui en a profité, puisque ses inscriptions ont été bonifiées de 8 à 10.

Pour expliquer cette diminution dans les inscriptions, M. Colonel-Bertrand met en cause le hockey scolaire, « puisque l’élite du hockey est de plus en plus présente dans les structures scolaires ». Les jeunes qui entrent au secondaire sont du même âge que ceux qui sont normalement inscrits en deuxième année pee-wee. Rappelons que le joueur qui réussit à se tailler une place au sein de l’équipe de l’école ne peut pas évoluer au hockey associatif.

L’année dernière, Jim Colonel-Bertrand parlait d’une période d’ajustement et d’adaptation pour les associations de hockey mineur. Aujourd’hui, il évoque la possibilité de fusionner des clubs de différentes municipalités pour assurer un meilleur calibre de jeu. C’est d’ailleurs déjà le cas avec le junior de Saint-Bruno et de Saint-Basile. Avec 69 hockeyeurs, les deux associations ont réussi à composer 4 formations (2 dans le A, 2 dans le B). Une fusion qui nous avait été confirmée par Annick Bolduc, du hockey mineur de Saint-Basile, plus tôt cet automne. « Pour l’instant, il n’y a pas d’autres fusions prévues, avance Jim Colonel-Bertrand. Mais pour les prochaines années, il n’est pas interdit de l’explorer, peut-être pour le bantam et le midget. Les deux associations sont ouvertes à l’idée, advenant d’autres baisses dans les inscriptions à cause du hockey scolaire. »

Vers le 40e anniversaire

La situation actuelle fait réfléchir l’Association du hockey mineur de Saint-Bruno. Après trois ans à titre de président du Tournoi pee-wee, Jim Colonel-Bertrand aurait souhaité « marquer le 40e anniversaire d’un grand coup », tout en profitant de 2020 pour préparer la transition vers un partage des tâches. Or, le rendez-vous d’envergure risque de changer. « Il faudra voir pour le futur… Ce n’est pas coulé dans le béton, mais on regarde la possibilité que le Tournoi soit exclusivement du simple lettre », avance Jim Colonel-Bertrand.

Mario Gosselin, président d’honneur

L’ouverture officielle du Tournoi de hockey pee-wee aura lieu le vendredi 29 novembre, à 19 h. La mise au jeu protocolaire se tiendra au milieu de la patinoire, en compagnie, notamment, de dignitaires, de partenaires et du président d’honneur de l’événement, Mario Gosselin. L’ancien gardien de but de la Ligue nationale de hockey offre des cliniques de gardiens à Saint-Bruno. Prévue à 19 h 15, la rencontre mettra aux prises deux formations pee-wee AA, le Phénix du Richelieu et les Cougars de Châteauguay.

L’entrée à l’aréna Michael-Bilodeau (201, boulevard Clairevue Est) est gratuite pour tous et la cantine est ouverte durant les rencontres.

QUESTION AUX LECTEURS :

Que pensez-vous de l’avenir des associations de hockey mineur?

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des