La cohésion se précise

La cohésion se précise

Au moment d’écrire ces lignes, le FC Sélect Rive-Sud se retrouve au bas du classement du volet féminin de la Première ligue de soccer du Québec.

Crédit photo : Marc Wilson

Équipe féminine du FC Sélect Rive-Sud

Le neuvième match du FC Sélect Rive-Sud se déroulait le 22 juillet dernier, alors que l’organisation de soccer visitait l’ASBlainville. Bien que les résultats se fassent encore attendre, la cohésion, elle, semble se préciser pour les filles de la Rive-Sud.

Au moment d’écrire ces lignes, le FC Sélect Rive-Sud se retrouve au bas du classement du volet féminin de la Première ligue de soccer du Québec avec une récolte de sept points. La formation détient une fiche de deux gains, une partie nulle et six revers en neuf rencontres.

Quoique le Dynamo de Québec (fiche de 6 victoires, 2 nulles) trône confortablement au sommet avec 20 points au compteur, les autres clubs du circuit sont encore accessibles : l’ASBlainville (12 pts), les Lakers du Lac Saint-Louis (11 pts) et le CS Monteuil (11 pts). Il suffit pour la Montarvilloise Mélissa Busque et ses coéquipières du FC Sélect Rive-Sud d’aligner les triomphes et d’enregistrer quelques matchs nuls.

« Au cours de la saison, on s’est beaucoup améliorées sur notre cohésion et actuellement, on a beaucoup plus de chimie entre les filles; ça paraît sur le terrain. » – Alice Dionne

C’est ce que l’équipe a réussi le 22 juillet dernier à Blainville, alors que l’affrontement s’est soldé par une marque égale de 2 à 2. Après deux échecs contre Blainville, les entraîneurs de la Rive-Sud ont changé de tactique pour affronter leurs adversaires une troisième et dernière fois cette saison. C’est d’ailleurs ce qu’expliquait Karima Lemire, joueuse du match, à la fin de l’événement : « On a bien appliqué notre plan de match, qui était de défendre bas, mettre moins de pression que lors des deux derniers matchs contre Blainville parce qu’on s’était fait prendre sur la pression haute. Donc, je pense que notre tactique défensive a payé pour ce match-là. »

Le 25 juillet, Karima Lemire, qui a inscrit les deux buts des siennes, a d’ailleurs été nommée parmi les joueuses de la semaine.

Une cohésion qui se précise

Lors de sa partie précédente, le FCSélect était opposé au CSMonteuil, le club que les Rivesudoises avaient vaincu à domicile le 2 juin, lors d’une célébration spéciale au parc Marie-Victorin de Saint-Bruno-de-Montarville. Mélissa Busque avait alors marqué un but devant les siens.

Lors de ce huitième affrontement de la saison, le FCSélect avait rendez-vous au parc Bois-de-Boulogne, à Laval. Le match a été chaudement disputé, la marque étant toujours de 0 à 0 après la première mi-temps. « On a eu un très bon début de match avec beaucoup de possessions. On arrivait beaucoup à combiner, mais dans le tiers offensif, on n’arrivait pas à finir », mentionnait l’attaquante latérale du FC Sélect, Mara Bouchard, au terme de la soirée de soccer.

On sait que le FC Sélect Rive-Sud manquait de cohésion en début de saison, un fait qu’a évoqué Mélissa Busque en entrevue avec Les Versants à l’aube de la campagne. « Ce n’est qu’une question de temps avant que l’organisation rivesudoise retrouve les points perdus en début d’aventure. Sur papier, nous sommes excellentes. Il y a des filles qui arrivent des États-Unis, de l’Équipe nationale, de l’Équipe provinciale… il faut seulement apprendre à se connaître, à trouver notre cohésion. »

L’attaquante latérale Alice Dionne soutient aujourd’hui qu’« au cours de la saison, on s’est beaucoup améliorées sur notre cohésion et actuellement, on a beaucoup plus de chimie entre les filles; ça paraît sur le terrain ».

Les statistiques le démontrent aussi : le groupe de la Rive-Sud a un total de 801 actions, alors que celui de Laval en a 706. Il en va de même pour les passes : un total de 461 pour la Rive-Sud et 354 pour Monteuil.

Malgré le revers de 2 à 0 contre cette formation, le FCSélect considère la sortie comme une « très bonne performance ».

Une touche locale

Mélissa Busque n’est pas la seule membre locale de cette aventure féminine du ballon rond. Notons que la gérante de l’organisation, Geneviève Le Blanc, ainsi que la gardienne de but, Marika Laurendeau, sont respectivement de Saint-Bruno-de-Montarville et de Sainte-Julie.

Le prochain duel du FCSélect Rive-Sud aura lieu ce samedi 11 août, 15 h, contre les Lakers du Lac Saint-Louis. Le suivant est prévu le 18 août, 14 h, face au CS Monteuil.

QUESTION AUX LECTEURS :

Suivez-vous les activités de l’équipe féminine du FCSélect Rive-Sud?

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des