Résultats des élections fédérales 2019

Suivez les résultats des élections fédérales 2019 dans votre circonscription en consultant notre page d'accueil.

Voir les résultats

Jérémie Martin au 1er rang

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Jérémie Martin au 1er rang
Le triathlète montarvillois Jérémie Martin s’est classé pour les Championnats du monde, en octobre prochain. (Photo : Benjamin Martinet)

IronMan du Mont-Tremblant

Le triathlète Jérémie Martin s’est illustré lors du plus récent IronMan du Mont-Tremblant, en août dernier. Le Montarvillois a complété son parcours au 1er rang de sa catégorie et au 29e échelon du classement général, une performance qui lui permet de se qualifier pour les Championnats du monde, tenus à Kailua-Kona, à Hawaï, le 12 octobre prochain.

Avec un temps de 9:28:02, Jérémie Martin a été le premier à franchir le fil d’arrivée chez les hommes 18-24 ans. Il a réussi une 25e position chez l’ensemble des participants masculins (1 564) et une 29e place au classement général (2 230 concurrents au total). Âgé à peine de 21 ans, l’athlète vivait son premier IronMan. « Je suis fier d’avoir complété mon premier IronMan!, répond Jérémie Martin, questionné par Les Versants. Terminer premier m’a confirmé que je suis en très bonne forme; il y avait beaucoup de bons athlètes sur la ligne de départ, mais finir premier signifie que j’ai été le meilleur athlète lors de cette journée. C’est très encourageant pour la suite! »

Bien qu’il accorde une importance et un certain intérêt à son 29e rang au total, il n’en demeure pas moins que le 1er rang chez les hommes 18-24 a une grande valeur à ses yeux. « Je crois que je suis un peu plus satisfait de ma position dans mon groupe d’âge, commence-t-il. En tant qu’athlète, on se compare souvent aux meilleurs; cela peut parfois créer des déceptions lorsqu’on ne se classe pas où on l’espérait. Je me serais peut-être attendu à une meilleure position, mais je crois qu’il est plus judicieux de me comparer à ceux de mon groupe d’âge pour l’instant et éventuellement aux meilleurs lorsque j’aurai plus d’expérience sur cette distance. »

Avant même d’entreprendre sa course, le triathlète n’avait qu’un objectif en tête : avoir du plaisir. Il poursuit : « Je voulais m’amuser. Je prenais le départ de cette course en ne me donnant pas trop d’objectifs. Je dois par contre avouer qu’il y avait une petite pensée au fond de moi qui voulait se qualifier pour Kona. »

Les Championnats du monde

Sa performance à Mont-Tremblant lui permet maintenant de prendre part aux Championnats du monde IronMan, tenus à Hawaï dans un mois. Il vise le top 15 de son groupe d’âge, mais demeure prudent dans ses objectifs. « Ce sera seulement mon deuxième IronMan… je veux profiter de cette course au maximum et prendre le temps de réaliser la chance que j’ai pendant la course. » Selon lui, ce sera une expérience à vivre. « Je serai sur le même parcours que toutes mes idoles et cette course me permettra d’en apprendre davantage sur mes limites physiques et mentales », ajoute Jérémie Martin.

« Je suis fier d’avoir complété mon premier IronMan! » – Jérémie Martin

Le jeune homme de Saint-Bruno-de-Montarville publie moult détails de ses courses sur sa page Facebook Jérémie Martin – Triathlète. On peut y lire notamment que son père et son oncle participaient en même temps que lui au IronMan du Mont-Tremblant. Après plusieurs années d’efforts, ils ont finalement réussi, eux aussi, leur expérience IronMan. Jérémie prend la peine de les féliciter sur le réseau social. « Je suis très fier d’eux! Ils ont commencé le triathlon il y a quelques années et l’année dernière, ils se sont donné l’objectif de compléter le IronMan. Ce fut une année difficile, mais ils ont persévéré; ils peuvent maintenant dire qu’ils ont complété un IronMan! C’était encore plus agréable de pouvoir réaliser mon exploit au même moment que mon père et mon oncle. Nous en étions tous à notre première expérience sur cette distance. »

Des remerciements

Jérémie Martin profite aussi de l’occasion pour remercier sa famille, sa copine, ses amis pour les encouragements lors de ses performances, de même que ses commanditaires et… les bénévoles de l’événement. Une pensée – les remerciements – qui a une grande signification pour lui. « Ils sont la raison pour laquelle je suis en mesure de continuer à performer dans ce sport. Mes parents ont sacrifié beaucoup de temps pour moi et j’en suis très reconnaissant. Mes commanditaires me donnent un soutien tellement apprécié et j’essaie de les remercier le plus souvent possible. Pour ce qui est des bénévoles, sans eux, les événements n’auraient pas lieu. Ils étaient présents de cinq heures jusqu’à minuit, toujours avec le sourire afin que l’on passe la meilleure journée possible. Ils sont extraordinaires », conclut le triathlète.

QUESTION AUX LECTEURS : Que pensez-vous de l’exploit de Jérémie Martin?

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des