Jeannine Brosseau honorée au souper du 40e anniversaire

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Jeannine Brosseau honorée au souper du 40e anniversaire

Le Club de La Gerbe dorée de Saint-Basile-le-Grand

Le Club de la Gerbe dorée soulignait son 40e anniversaire d’existence le 24 septembre dernier dans le cadre d’un souper dansant organisé au Centre civique Bernard-Gagnon, à Saint-Basile-le-Grand. Au programme : retour dans le passé et hommage à des gens d’exception. Le journal Les Versants a profité de l’occasion pour rencontrer la présidente de l’organisme depuis 1998, madame Jeannine Brosseau, qui a été honorée de la présence du député de Chambly Bertrand St-Arnaud.

En reconnaissance pour son implication en tant que présidente du Club depuis les 13 dernières années, madame Brosseau a eu la surprise de recevoir, des mains du député de Chambly à l’Assemblée nationale, Bertrand St-Arnaud, la Médaille de l’Assemblée nationale. « J’étais très surprise! Je ne m’attendais pas à recevoir un tel honneur durant la soirée », de mentionner Jeannine Brosseau, quatrième présidente de l’organisme communautaire. « Vous savez, pour moi, m’impliquer, c’est d’avoir du plaisir à faire du bien aux autres autour de soi, dans notre famille, et rendre service à la communauté. Par ces gestes de solidarité, je souhaite entraîner, par exemple, plusieurs membres du Club à s’impliquer à leur tour avec le sentiment d’avoir pris leur part de responsabilités pour que Saint-Basile-le-Grand soit toujours un milieu où il fait bon vivre. »

Le Club de la Gerbe dorée avait convié membres et amis à un souper dansant en l’honneur de son 40e anniversaire. L’événement s’est déroulé le samedi 24 septembre dernier, dans la joie, les souvenirs, la camaraderie ainsi qu’avec un regard vers l’avenir. « C’est la fête du passé, mais aussi riche d’avenir. Il ne faut pas que ça lâche! Je ne veux pas que ça arrête. Les aînés ont droit à leur place et c’est la raison pour laquelle j’ai accepté un mandat de deux autres années en tant que présidente, pour que le Club de La Gerbe dorée se poursuive. J’aime cet organisme, mais ça prend des gens capables d’assurer la relève pour l’avenir. Je souhaite trouver une relève pour continuer cette belle mission afin d’occuper nos aînés et leur procurer une belle qualité de vie », explique celle qui a été enseignante avant de prendre sa retraite.

Son meilleur souvenir depuis son arrivée au Club de La Gerbe dorée? « C’est de relever des défis et d’être capable de fournir à la communauté des services de bénévolat à des événements comme la Fête des arts, le Tournoi provincial de hockey Novice – Atome, la collecte de sang, la Société d’histoire, le tournoi de ringuette. C’est d’avoir su instaurer, implanter cette idée à nos membres de rendre service bénévolement à la communauté. Aujourd’hui, nos bénévoles y vont d’eux-mêmes parce qu’ils ont un intérêt. »

Bref retour sur 40 ans d’histoire

En 1971, c’est l’année du Centenaire de fondation de la municipalité de paroisse de Saint-Basile. Le curé Laurent Delorme déclare le thème du Centenaire : « La paroisse en marche », et c’est à la suite de ces festivités que Germaine Beaudoin organise des parties de cartes dans la sacristie. Donat Marcoux, le nouveau curé, se joint aux aînés et collabore à la mise sur pied d’un Club de l’âge d’or. Marie-Ange Bouchard, une travailleuse sociale qui visite les différentes paroisses afin d’informer les gens sur le mouvement qui deviendra la FADOQ, incite le Club de La Gerbe dorée à voir le jour lors d’une première réunion qui a lieu le 19 août 1971. Marguerite Robert devient la première présidente du club, et ce, jusqu’en 1974. En 1972, quelques mois après sa fondation, La Gerbe dorée compte déjà 51 membres de 55 ans et plus. Yvette Guyon devient trésorière pour dépanner quelque temps… elle y restera pendant 24 ans, de 1973 à 1997. De 1974 à 1997, c’est Julienne Chagnon qui la remplace à titre de deuxième présidente. En 1977, avec l’aide de la Ville de Saint-Basile-le-Grand, de la Caisse populaire de Saint-Basile-le-Grand et du programme « Canada au travail », les travaux pour la construction d’un nouveau local s’amorcent. Les membres déménagent de la sacristie et s’installent au local du 9, rue des Roses, qui ouvre ses portes officiellement le 28 mai 1978. Des changements sont apportés vingt ans plus tard et également pour les célébrations du 35e anniversaire. En 1998, Jeannine Brosseau devient la quatrième présidente du Club de La Gerbe dorée, remplaçant Aline Turgeon, présidente de 1997 à 1998. Depuis, des activités de toutes sortes et des voyages un peu partout au Québec permettent aux membres de se sortir de l’isolement et de rencontrer des gens qui partagent les mêmes besoins, les mêmes passions. Le Club de La Gerbe dorée compte aujourd’hui plus de 460  membres actifs.  

Le Club de La Gerbe dorée offre plusieurs activités à ses membres, âgés de 50 ans et plus : projets d’écriture, voyages organisés, danse en ligne, conférences, baseball-poche, parties de cartes, repas partagés, et bien d’autres.

Le local du Club de La Gerbe dorée est situé au 9, rue des Roses, à Saint-Basile-le-Grand.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires