Jacob Legault à nouveau boursier

Jacob Legault à nouveau boursier

Le planchiste Jacob Legault, en entraînement pour les sélections des Jeux du Canada. (Photo : courtoisie)

Programme de bourses de la Fondation Palestre Nationale

Le planchiste Jacob Legault a reçu une bourse d’excellence scolaire de la Fondation Palestre Nationale le 15 février dernier.

Le Montarvillois Jacob Legault étudie en 2e secondaire à l’École Augustin-Norbert-Morin, à Sainte-Adèle. Il maintient une moyenne scolaire de 86 %. Entre deux montagnes, le jeune homme a répondu aux questions du journal Les Versants : « Je trouve vraiment intéressant de voir que la Fondation remet des bourses pas seulement pour le sport, mais aussi pour les études. C’est une belle façon de nous inciter à rester à l’école. C’est encourageant. »

Il souhaite utiliser cette bourse de 1 500 $ pour un camp auquel il participera plus tard cet été, sur le glacier Palmer du mont Hood, en Oregon.

Ce n’est pas la première distinction que Jacob Legault obtient pour ses performances sur les bancs d’école et sur les pentes enneigées. L’année dernière à pareille date, la Fondation de la Palestre Nationale l’encourageait dans son parcours. Il a été récompensé comme étudiant-athlète identifié Espoir par sa fédération sportive.

Le 19 janvier dernier, le Club de la médaille d’or a honoré le Montarvillois, un « athlète de la relève », en lui offrant une bourse de 1 000 $ et une médaille honorifique.

« J’ai aimé l’attitude de Max Parrot. » – Jacob Legault

Jeux olympiques de PyeongChang

Jacob Legault n’était pas présent aux Jeux olympiques de PyeongChang, en Corée du Sud. Il y était par contre en pensée, avec ses collègues planchistes, les Laurie Blouin, Sébastien Toutant, Maxence Parrot, des athlètes auxquels il est actuellement comparé par certains. Les trois olympiens ont remporté au moins une médaille à PyeongChang. « C’était un bon spectacle! J’ai trouvé ça cool pour Laurie de la voir dans une grosse compétition comme les Olympiques. Malgré sa chute en début des Jeux, elle a fait tout un retour », mentionne celui qui s’est retrouvé 2ors de la compétition Axis Jr Games du mont Olympia en étant surclassé dans la catégorie ouverte.

Jacob poursuit : « Je suis content pour Seb Toutant, qui a gagné la médaille d’or! Puis j’ai aimé l’attitude de Max Parrot, qui a essayé le tout pour le tout pour grimper sur le podium lors de son dernier saut au big air. »

Les quatre planchistes s’entraînent au Club Maximise de Sainte-Agathe, et côtoient le même entraîneur en Max Hénault. Dans une précédente entrevue, l’instructeur décrivait ainsi Jacob Legault : « Jacob a une facilité d’apprentissage incroyable. Il apprend vite les manœuvres, il est persévérant et motivé. C’est un athlète qui veut progresser. Son sport, il en mange. C’est un petit talentueux! » Max Hénault voit en Jacob un bon candidat pour les X-Games et les Jeux olympiques de 2022.

Mais d’ici là, le jeune souhaite surtout s’amuser tout en apprenant : « C’est sûr que les Olympiques font partie de mes objectifs, mais je ne veux pas focusser là-dessus à 100 %. Pour le moment, j’essaie seulement de m’amuser. Je verrai jusqu’où je m’en vais avec ça. »

Objectif : les Jeux du Canada 2019

Jacob se démarque par son style sur les pentes. Il désire afficher une plus grande constance dans ses performances et travailler ses enchaînements entre les sauts et les rampes. Une participation aux Jeux du Canada en 2019 est son prochain objectif.

Il veut poursuivre ses études en génie, chérissant le rêve d’élaborer et de construire un jour des parcours de planche à neige pour des événements internationaux de haut niveau.

QUESTION AUX LECTEURS :

Croyez-vous aux chances de Jacob Legault d’atteindre un jour les Jeux olympiques?