Inondations en bordure de la rivière Richelieu : Saint-Basile-le-Grand maintient son état d’alerte

Inondations en bordure de la rivière Richelieu : Saint-Basile-le-Grand maintient son état d’alerte

Les prévisions météorologiques annoncées pour les prochains jours par Environnement Canada forcent la Ville de Saint-Basile-le-Grand et le Centre de prévision des crues du Québec à maintenir l’état d’alerte quant aux inondations en bordure de la rivière Richelieu.

Les citoyens du chemin du Richelieu (route 223) ainsi que des rues Bellerive, Chevalier, Éthier et Leduc ont été avisés de l’éventualité d’une nouvelle inondation de leur propriété et du fait de garder en place les digues déjà construites par les 30 soldats qui ont été dépêchés à Saint-Basile. Selon Jean-Marie Beaupré, directeur général de Saint-Basile-le-Grand, quelques propriétaires ne sont pas encore chez eux, sur un total de 16 résidences grandement affectées par les inondations. La municipalité a tout de même pris des mesures afin de sécuriser la route et faciliter l’accès aux résidants, surtout ceux qui habitent en direction de Carignan.

Le Service de sécurité incendie et la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent continuent de travailler ensemble afin d’assister les citoyens dans leurs déplacements à l’intérieur de la zone sinistrée, où seuls la circulation locale et les véhicules de collectes des ordures et des matières recyclables sont permis. À cet effet, le ministère des Transports du Québec procède régulièrement à l’évaluation de l’état de la route 223 et, par mesure de sécurité, a décidé de maintenir sa fermeture complète de McMasterville jusqu’à la route 112, à Carignan. Une quantité d’eau importante recouvre actuellement certains tronçons de la chaussée en direction de McMasterville, empêchant la circulation des automobiles.

Débris, dédommagements et soutien psychologique

La Ville de Saint-Basile tient à informer les sinistrés qu’ils pourront se départir de leurs rebuts, résultant de travaux de nettoyage, sans aucuns frais, à l’édifice Léon-Taillon durant les heures régulières d’ouverture. Ceux qui ne sont toutefois pas en mesure de déplacer eux-mêmes ces rebuts, ou qui désirent obtenir plus d’information, peuvent joindre les Services techniques au 450 461-8000, poste 8300.

La municipalité ne prévoit toutefois pas d’opération nettoyage pour l’instant, étant donné les conditions météorologiques incertaines à venir. « Même si on voulait commencer le nettoyage, les berges sont toujours inondées. On va attendre de constater la situation à la fin du mois et l’on déterminera l’échéancier du nettoyage. Une chose est sûre, on suit la situation jour après jour », mentionne M. Beaupré.

 

Les ministères de la Sécurité publique et du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs ont mis en place une équipe multidisciplinaire d’information sur la réintégration des résidences afin d’offrir, sur demande, un soutien personnalisé aux sinistrés et de procéder à l’évaluation des dommages causés. Les citoyens concernés ont jusqu’au 11 août pour faire une demande d’admissibilité au programme d’aide financière. Les formulaires de réclamation sont maintenant disponibles au www.securitepublique.gouv.qc.ca.

 

Les résidants désireux d’obtenir un accompagnement psychologique pour faire face au stress relié aux événements des dernières semaines peuvent prendre rendez-vous au CLSC des Patriotes, au 450 536-2572, option accueil psychosocial. Les heures d’ouverture sont du lundi au jeudi de 8 h à 20 h 30, le vendredi de 8 h à 16 h 30 et le samedi de 8 h à 15 h 30. En dehors de cet horaire, il faut joindre la ligne Info-santé au 811 et choisir l’option « Info-social » pour parler à un intervenant.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires