Inauguration à la maison des jeunes de Saint-Bruno

Photo de Alexandra Vieille
Par Alexandra Vieille
Inauguration à la maison des jeunes de Saint-Bruno
La famille et les amis de feu Jean-Marc Lanctôt étaient présents lors du dévoilement de la plaque commémorative. (Photo : Alexandra Vieille)

La Maison des jeunes de Saint-Bruno a fait l’inauguration de la salle Jean-Marc Lanctôt, le 8 novembre dernier, en présence de la famille, des amis et connaissances du défunt.

C’est dans un climat de fête que l’inauguration de la salle Jean-Marc Lanctôt a eu lieu à la Maison des jeunes de Saint-Bruno. Plusieurs amis et connaissances étaient présents, ainsi que des membres de sa famille. C’est d’ailleurs Gabrielle et Charles, les enfants de Jean-Marc Lanctôt, qui ont dévoilé la plaque de commémoration en l’honneur de leur père. Cette soirée a été ponctuée de rires et de souvenirs. On pouvait sentir la complicité qu’avaient les différentes personnes présentes. Il y avait une véritable ambiance de fête. Caroline Gauthier, directrice de la Maison des jeunes, a bien connu le défunt et elle voulait honorer sa mémoire. « J’avais eu l’idée de la plaque commémorative dès qu’il est décédé, mais avec la COVID, on n’avait pas pu la faire. Il a tellement fait une différence. Il a toujours été là pour nous. C’était important qu’il soit dans nos murs. Son empreinte va toujours rester », explique Caroline.

Les proches

Caroline Gauthier a proposé aux personnes présentes de faire un tour de table pour raconter des anecdotes vécues avec Jean-Marc Lanctôt. « Il était toujours prêt à aller au combat et c’était plaisant de partir au combat avec lui », raconte Bertrand Lalancette, directeur général du Manoir Saint-Bruno et président du Club Richelieu. « Je suis très fière que mon père se soit impliqué dans la Maison des jeunes et dans la Ville de Saint-Bruno », affirme sa fille Gabrielle.
« J’ai partagé la vie de cet homme pendant 42 ans. Je peux dire qu’il serait très honoré ce soir », affirme Lise Chevalier. « Pour moi, Jean-Marc, c’était un coup de cœur. C’était un bonhomme formidable. Il me manque beaucoup », affirme Serge Fortin, un ami de Jean-Marc Lanctôt. « Ça m’impressionnait combien le bonheur des autres était important pour lui », raconte Yvan Ledoux, membre du Club Richelieu. « On parle beaucoup de la générosité de Jean-Marc, mais je voulais parler de son côté rassembleur. S’il allait quelque part, tout le monde y allait. Il motivait les gens, les encourageait. Il avait aussi un côté grand frère. Il prenait soin des gens qui l’entouraient », raconte Christiane Sauvé, une amie du défunt.

« Son empreinte va toujours rester. »
– Caroline Gauthier

Jean-Marc Lanctôt

La salle principale de la Maison des jeunes porte maintenant le nom de Jean-Marc Lanctôt afin d’honorer la mémoire de cet homme pour sa contribution à la communauté de Saint-Bruno. Parmi ses contributions, il s’est impliqué au sein du Club Richelieu, à la Ville de Saint-Bruno et à la Maison l’Explorateur. Il était important pour lui de venir en aide à la jeunesse. Il a porté plusieurs chapeaux, dont celui d’ambassadeur de Relais pour la vie en 2014, de coprésident de la campagne de financement du CLSC des Patriotes et président du Regroupement des gens d’affaires de Saint-Bruno en 2015. Il avait également une entreprise d’équipements de bureau qui avait pignon sur rue à Saint-Bruno.

La Maison des jeunes

La Maison des jeunes de Saint-Bruno est un milieu de vie qui offre un lieu de rencontre pour les adolescents âgés de 11 à 17 ans afin qu’ils puissent se réunir, actualiser leur potentiel, stimuler leur participation et se responsabiliser. Ces liens créés offrent chaleur, amitié et compréhension. Nous répondons aux besoins des jeunes en matière de loisirs, de prévention, d’aide, d’écoute active, d’informations et de références.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires