Hugo Ménard et Charles Davalan choisis

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Hugo Ménard et Charles Davalan choisis
Hugo Ménard a évolué comme lanceur dans la Ligue midget AAA en 2020 à l’âge de 15 ans. (Photo : courtoisie)

Académie de baseball du Canada

Deux joueurs de baseball de Saint-Bruno-de-Montarville, Hugo Ménard et Charles Davalan, ont été sélectionnés au sein de l’Académie de baseball du Canada.

Hugo Ménard et Charles Davalan, qui évoluent actuellement dans le programme sport-études baseball De Mortagne, ont été choisis parmi les 60 meilleurs espoirs québécois U16 et U18 2021 de l’Académie de baseball du Canada (ABC).

Pour la petite histoire, les professionnels Abraham Toro, Russell Martin, Éric Gagné, Steve Green, de même que le Montarvillois Xavier Leduc, sont tous passés par l’Académie de baseball du Canada. D’ailleurs, le parcours de ce dernier avait été raconté dans nos pages en 2016.

« C’est un rêve devenu réalité, une coche de plus qui me permet de passer à un niveau supérieur après le secondaire. » – Hugo Ménard

Pour le lanceur Hugo Ménard, avec qui le journal Les Versants s’est entretenu, « c’est un rêve devenu réalité, une coche de plus qui me permet de passer à un niveau supérieur après le secondaire ».

Surclassé

La saison dernière, il a évolué comme lanceur pour la Rive-Sud dans la Ligue midget AAA, à 15 ans. Cependant, il aurait dû voir de l’action avec les Royaux de Marie-Victorin dans la catégorie bantam AA. « La Rive-Sud me voulait dans sa formation. J’ai donc été surclassé », explique-t-il.

Le Montarvillois fera partie de l’une des quatre équipes de la Super Ligue ABC 16U 2021. Un idéal qu’il visait depuis son entrée au secondaire. Quand on lui demande quels sont ses objectifs au sein de cette concession pour la saison à venir, le jeune homme nous indique qu’il souhaite dominer à sa position. « Je veux cheminer au sein de l’Académie de baseball, gagner et ajouter de la vitesse à ma balle », mentionne Hugo Ménard.

Contrôle au monticule

L’artilleur de 15 ans affirme qu’il maîtrise la balle rapide, la courbe ainsi que le changement de vitesse, qu’il utilise moins fréquemment. Dans le passé, il a déjà joué receveur, mais il se qualifie meilleur lanceur. « En fait, j’ai le physique du lanceur; je suis fait sur le long. J’aime aussi contrôler la partie. Quand je suis sur la butte, avec la balle dans la main, j’ai l’impression d’avoir le contrôle », raconte le sportif.

« Ce qui me touche dans cette nouvelle étape pour Hugo, c’est de voir où peuvent mener la passion et la persévérance pour un sport, précise sa mère, Richelle Fortin. Quand on l’a inscrit au baseball à l’âge de cinq ans, nous étions loin de nous imaginer qu’il se rendrait là, même si on l’a toujours encouragé à faire de son mieux. Avec le recul, on se rend aussi compte de l’influence que peuvent avoir les entraîneurs bénévoles sur le cheminement des jeunes. »

Au sein de l’Association du baseball mineur de Saint-Bruno, Richelle Fortin aura été pendant six ans membre du conseil d’administration à titre de secrétaire. Aujourd’hui, elle conserve ses responsabilités de registraire.

Baseball Saint-Bruno

Hugo Ménard a fait ses premiers pas dans ce sport auprès de l’Association du baseball mineur de Saint-Bruno. Très jeune, comme sa mère l’a confirmé plus tôt. Il a évolué sur les terrains de balle de Saint-Bruno-de-Montarville au moins durant cinq ans avant de grimper chez les Royaux de Marie-Victorin. « Baseball Saint-Bruno a été pour moi une très bonne organisation. Plusieurs bons entraîneurs se tiennent là et proposent des ressources intéressantes. C’est bien fait », dit-il.

Parmi ces instructeurs, Hugo Ménard se souvient de Denis Primeau, un ancien lanceur qui avait été d’une grande aide. « Son gars jouait dans mon équipe. Je me souviens que Denis m’avait pris sous son aile et m’avait permis de m’améliorer comme lanceur. »

« Nous avons deux autres garçons plus jeunes qui jouent aussi au baseball et qui suivent les traces de Hugo. Comme pour tous les sports d’élite, ça demande un engagement en temps et en argent non négligeable et ça oblige à faire des choix familiaux que nous ne regrettons pas. Nos étés, on les passe dans les parcs! », ajoute Richelle Fortin.

Un séjour avec Alex Agostino

Pour sa part, le Montarvillois Alex Agostino nous confie à propos de Charles Davalan et de Hugo Ménard qu’il s’agit de « deux excellents jeunes joueurs de Saint-Bruno ». Tous les deux sont passés par le camp de M. Agostino, Baseball Empire. « J’ai participé pendant quelques semaines au camp d’été Baseball Empire, à 10 et 11 ans, confirme Hugo. Il y a d’excellents coachs! »

Du côté du nouveau président de l’Association du baseball mineur de Saint-Bruno, David Trépanier, ces deux sélections sont une fierté. « Ça prend plusieurs éléments pour y arriver, soit de bons instructeurs et des parents dédiés. Mais le mérite revient aux jeunes qui sont arrivés à ce niveau grâce à leur détermination et à leur amour du sport. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires