Hommage à Raymond Lévesque

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Hommage à Raymond Lévesque
L’auteur-compositeur-interprète Raymond Lévesque, entouré du poète Pierre Poulin-Piel et de l’artiste Armand Vaillancourt. (Photo : courtoisie)

Raymond Lévesque est décédé le 15 février à l’âge de 92 ans. En fin de semaine, les hommages pour le parolier se poursuivaient. Le Grandbasilois Pierre Poulin-Piel se rappelle de sa rencontre avec l’artiste.

L’auteur-compositeur-interprète québécois est décédé des suites de la COVID-19. Raymond Lévesque était aussi poète, romancier et dramaturge. Il est, entre autres, l’auteur de « Quand les hommes vivront d’amour », écrite en 1956 et considérée aujourd’hui comme « l’une des plus belles chansons de la francophonie ». Au cours de sa carrière, il aura rédigé quelque 500 autres chansons.

« Raymond Lévesque fait partie des grands. » -Pierre Poulin-Piel

« J’ai eu de la peine lorsque j’ai su pour son décès. Pour moi, Raymond Lévesque fait partie des grands, aux côtés des Gilles Vigneault, Félix Leclerc et Claude Léveillée. Ce sont quatre géants de la chanson et de l’écriture. Sans Raymond Lévesque, il manquerait une brique au mur de la chanson québécoise », commente le poète Pierre Poulin-Piel, avec qui le journal Les Versants s’est entretenu.

En 2018, le Grandbasilois avait rencontré le géant de la musique francophone lors du dévoilement du buste en bronze à son effigie, exposé à la bibliothèque Raymond-Lévesque, à Saint-Hubert. « C’est Marie-Josée Longchamps, que je connais, qui m’a présenté Raymond Lévesque lors d’un événement pour l’inauguration de son buste », raconte Pierre Poulin-Piel.

Le poète en avait alors profité pour remettre en mains propres à M. Lévesque Poèmes d’amour en écrin, une trilogie de recueils contenant un peu plus de 100 petits textes qui portent sur l’amour et les femmes. « Ça m’a touché de rencontrer ce grand homme. »

Mais Raymond Lévesque n’était pas l’unique « grand homme » sur place lors de ce rendez-vous spécial. L’artiste peintre et sculpteur Armand Vaillancourt était aussi présent. « Ce sont deux grands du même âge et deux hommes engagés. Je m’identifie beaucoup à ce genre de personnes, pas pour la gloire, mais parce qu’elles croient à ce en quoi elles sont engagées », de poursuivre Pierre Poulin-Piel.

Au cours de sa carrière, Raymond Lévesque aura reçu plusieurs honneurs. En 1980, l’industrie lui décerne un Félix hommage au Gala de l’ADISQ. En 1997, il reçoit le titre de chevalier de l’Ordre national du Québec et le Prix Denise-Pelletier. Il a également été intronisé au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens. Or, il décline la remise du Prix du Gouverneur général du Canada des arts de la scène, pour des raisons politiques. Selon le poète de Saint-Basile, c’est par respect pour le Québec qu’il refuse cet hommage du Canada.

QUESTION AUX LECTEURS :

Quelle place occupe Raymond Lévesque dans votre palmarès musical?

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires