Hausse de fraudes

Hausse de fraudes

La police suggère de ne pas se fier aux courriels ni aux appels téléphoniques douteux.

Crédit photo : Archives

Le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) avertit les citoyens qu’il y a une augmentation des fraudes reliées à l’Agence du revenu du Canada.

Le SPAL dit avoir remarqué une recrudescence des arnaques reliées à l’Agence du revenu du Canada depuis quelques semaines, soit plus de 15 en deux semaines. Quatre fraudes seulement ont été rapportées en 2017, tandis que 21 ont déjà été dénombrées entre le 1er janvier et le 31 juillet 2018.

Les fraudeurs se font passer pour des fonctionnaires de l’Agence de revenu du Canada et font croire aux victimes qu’elles doivent de l’argent au gouvernement, puis leur demandent leurs informations personnelles ou financières.

Méfiez-vous
Si un fraudeur tente de vous contacter, il y a quelques signes qui peuvent vendre la mèche.

L’ARC n’envoie pas un courriel en anglais ou en français seulement, toutes les communications sont dans les deux langues officielles. De plus, l’appel ne sera pas très courtois. « N’oubliez jamais que les fraudeurs sont très persistants et de plus en plus agressifs verbalement. Ils vous font mettre dans un état d’urgence et savent qu’en vous faisant peur, vous allez poser des gestes regrettables que vous n’auriez jamais faits dans un état calme », de souligner Mélanie Mercille, porte-parole du SPAL.

15

C’est le nombre de fraudes qui ont été rapportées les deux dernières semaines.

Elle soutient également que le gouvernement ne fonctionne pas ainsi. « Le gouvernement fédéral, ou provincial, ne vous demandera jamais de payer votre dette immédiatement. Il envoie un document officiel par la poste et vous avez un délai pour payer ou contester », précise-t-elle.

Autres conseils
Il y a parfois des situations qui sont moins perceptibles, alors la police a d’autres conseils qui s’appliquent à toute situation.

Par exemple, il ne faut pas ouvrir un courriel contenant un lien qui demande de divulguer des renseignements personnels ou financiers et on ne doit donner aucune de ces informations par tout autre moyen. « Ne vous fiez pas au numéro qui apparaît sur l’afficheur de votre téléphone, informe l’agente. Les fraudeurs ont des appareils qui leur permettent de faire changer le numéro sur votre afficheur. »

En ce qui concerne l’argent, le SPAL recommande également de ne jamais faire de transfert électronique et de ne jamais envoyer de l’argent sous forme de carte iTunes ou toute autre carte de jeu virtuel, ni de payer au moyen des guichets bancaires qui changent l’argent en bitcoin afin de régler une dette avec l’ARC.

Dans la majorité des cas, l’argent ne sera pas récupérable, car il est la plupart du temps transféré outre-mer.
Si vous êtes victime de fraude, composez le 911. Si jamais vous avez donné vos informations personnelles, particulièrement votre numéro d’assurance sociale, contactez immédiatement Équifax et Trans-Union pour faire inscrire une alerte à votre dossier.

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des