Résultats des élections fédérales 2019

Suivez les résultats des élections fédérales 2019 dans votre circonscription en consultant notre page d'accueil.

Voir les résultats

Grève pour l’Action de grâce à la Sépaq

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
Grève pour l’Action de grâce à la Sépaq
Une grève perturbera les services offerts lors du week-end de l’Action de grâce au parc national du Mont-Saint-Bruno. (Photo : Archives)

Le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) annoncera demain un nouveau mouvement de grève qui touchera les parcs de la Sépaq pour le week-end de la fête de l’Action de grâce. Le parc national du Mont-Saint-Bruno sera touché par le mouvement de grève, mais restera ouvert.

La grogne dure depuis juillet chez les employés du gouvernement. Ils réclament au moyen de leur syndicat de meilleurs salaires.

Après que l’on ait trouvé une entente quelques jours avant les vacances de la construction, la grève a touché certaines réserves fauniques à l’ouverture de la chasse et voilà maintenant que les grévistes visent le week-end de l’Action de grâce, un moment où les parcs de la Sépaq sont toujours prisés par les visiteurs.

« Le parc national du Mont-Saint-Bruno rappelle que ses portes demeureront ouvertes tous les jours pendant la fin de semaine de l’Action de grâce. Il s’agit de l’un des meilleurs moments de l’année pour observer la flambée des couleurs et se laisser envoûter par les charmes de l’automne québécois », fait savoir le parc national du Mont-Saint-Bruno dans un communiqué. Cependant, en raison des effectifs réduits, « certains services réguliers, tels que les activités guidées, la location d’équipement et les services de restauration, ne pourront être offerts », précise-t-on à Saint-Bruno.

Sur le plan national, la Sépaq confirme qu’il en sera de même pour ses 23 parcs nationaux ciblés par un avis de grève. « L’accès aux parcs nationaux et à leurs hébergements sera préservé lors du congé de l’Action de grâce malgré la grève des employés prévue à partir du 11 octobre jusqu’au 14 octobre. »

« La Sépaq demeure engagée envers la recherche d’un règlement avec ses employés. Un conciliateur est toujours saisi du dossier », indique-t-elle.

Côté syndicat

Demain, le 11 octobre, le président général du SFPQ, Christian Daigle, et la présidente régionale du SFPQ, Caroline Bouffard, seront sur la « ligne de piquetage » devant le parc national de la Jacques-Cartier situé à Stoneham-et-Tewkesbury près de Québec, pour expliquer de nouveau leur volonté d’avoir des salaires plus élevés.

Le syndicat a fait savoir que la grève générale débutera le vendredi 11 octobre à 6 h 30, pour se terminer le lundi 14 octobre à 23 h 59. Les quelque 1 200 membres du SFPQ travaillant dans les accréditations visées débrayeront en même temps, perturbant ainsi les activités.

« Le parc national du Mont-Saint-Bruno rappelle que ses portes demeureront ouvertes tous les jours pendant la fin de semaine de l’Action de grâce. » – Parc national du Mont-Saint-Bruno

Les établissements touchés

Dès demain matin, la grève touchera les établissements suivants : parc national d’Aiguebelle; parc national du Bic; parc national Frontenac; parc national de la Gaspésie; parc national des Grands-Jardins; parc national de l’Île-Bonaventure et du Rocher-Percé; parc national des Îles-de-Boucherville; parc national de la Jacques-Cartier; parc national Miguasha; parc national du Mont-Mégantic; parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie; parc national de Plaisance; parc national du Lac-Témiscouata; parc national d’Opémican; parc national du Mont-Orford; parc national du Mont-Saint-Bruno; parc national du Mont-Tremblant; parc national des Monts-Vallin; parc national d’Oka; parc national de la Pointe-Taillon; parc national du Saguenay et le parc national de la Yamaska.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des