Georgia Le Moine expose solo à Saint-Bruno

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Georgia Le Moine expose solo à Saint-Bruno
L’artiste propose près d’une trentaine d’œuvres de sa série MAGIA. (Photo : courtoisie)

Georgia Le Moine expose en solo dans l’espace galerie de Re/Max Actif Saint-Bruno, du 13 octobre au 15 décembre. En raison des contraintes liées à la COVID-19, il n’y a pas de vernissage prévu.

L’artiste peintre illustratrice Georgia Le Moine en est à une première dans l’espace galerie de l’agence immobilière de la rue Montarville. « C’est une grande fierté pour moi d’exposer à l’espace galerie Re/Max. C’est une première, et j’espère pas la dernière! » répond-elle au Journal de Saint-Bruno.

« Un besoin viscéral qui me force à peindre au quotidien. » – Georgia Le Moine

La femme de Granby propose près d’une trentaine d’œuvres de sa série MAGIA. Elle se distingue par divers styles « où se transcende une technique qui [lui] permet de sublimer de douces émotions afin de livrer des œuvres empreintes d’un caractère bien distinctif ».
Elle peint des paysages, des bouquets fleuris, des personnages romantiques, des oiseaux, essentiellement à l’acrylique. Ses formats sont souvent variés. « Toujours au service de l’image et de l’amateur d’art », dit-elle.

Démarche

« J’aime me replonger dans mes lointains souvenirs et rendre hommage à la nature. C’est ainsi ma façon de partager avec les gens toutes ces petites choses que l’on ne voit plus avec le regard d’un adulte, commente Georgia Le Moine à propos de sa démarche. Mes sujets tendent à être quelconques, mais ils représentent pour moi le plaisir de peindre ce que je vois, sans tenir compte de la réalité qui m’entoure. Ainsi est mon interprétation. »

Elle poursuit : « Les couleurs vives et les lignes représentent à la fois mon côté authentique, rigoureux, avec une petite pointe d’excentricité. J’invite [l’observateur] dans un monde qui se veut éclatant, positif, romantique, et joyeux. »

Depuis l’enfance, Georgia Le Moine entretient une passion pour les arts visuels. Peindre est pour elle un moyen de s’évader. « Un besoin viscéral qui me force à peindre au quotidien. » Elle dit que l’inspiration lui vient comme « un grand voyage, une aventure à travers laquelle je me plais à bondir d’un paysage à un romantique bouquet pour ensuite m’attarder à des personnages passionnés et rêveurs ».

En cours de route et d’apprentissage, elle est fascinée par l’œuvre de ses enseignants, des artistes qui l’entourent, peintres, sculpteurs, photographes, musiciens… « Ce sont autant de rencontres qui ont nourri et développé mon cheminement artistique. »

Son héritage familial a aussi été une très grande source d’inspiration. Un père artiste multidisciplinaire, des grands-parents tailleurs de métier. C’est dans leur atelier de couture qu’elle a développé son intérêt pour le dessin. Mme Le Moine s’inspire aussi de la nature.

Les Gustave Klimt, Vincent Van Gogh, Paul Gauguin, pour la couleur, André Lhote, Kandisky, Paul Klee, Bernard Buffet, pour le trait, de même que J.-C. Mayodon et Pierre Soulages, pour la texture, sont pour elle autant d’influences également.

Mentionnons que 25 % des ventes de l’artiste seront directement remises à la Fondation Opération Enfant Soleil.

Les locaux de Re/Max Actif Saint-Bruno sont situés au 1592, rue Montarville. L’entrée est gratuite en tout temps.

Elle conclut ainsi : « L’art est très subversif; on aime ou on n’aime pas. Mon objectif, (avec cette exposition) est de provoquer avant tout une émotion, d’entraîner le visiteur et l’amateur d’art dans mon univers coloré afin de les faire sourire et rêver. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires