François Legault de passage en Montérégie

Par Martine Veillette
François Legault de passage en Montérégie
Le premier ministre du Québec, François Legault, était de passage en Montérégie le 14 juillet. (Photo : courtoisie)

Le premier ministre du Québec était de passage en Montérégie, soit à Saint-Jean-sur-Richelieu, le 14 juillet, afin de discuter avec les directeurs des trois Centres intégrés de santé et de services sociaux (CISSS) ainsi que des élus de la région.

Avec les directions des CISSS, « ils ont tracé le bilan des quatre derniers mois. Il y a eu beaucoup de cas en Montérégie. Il y a eu beaucoup de décès dans les CHSLD, les RPA (résidence pour personnes âgées) et RI (résidence intermédiaire) », a porté comme bilan M. Legaut lors de son point de presse.

Il ajoute qu’au « début de la pandémie, personne ne savait qu’on pouvait porter le virus sans présenter de symptômes et  qu’on pouvait ainsi le transmettre. Il y a beaucoup d’employés qui ont infecté des personnes. Le travail a été bien fait dans les trois CISSS pour empêcher la transmission. Actuellement, la situation est sous contrôle dans l’ensemble des CHSLD de la Montérégie ».

Le premier ministre a mentionné avoir aussi discuté de la possible deuxième vague. Il a précisé que la Montérégie pourrait compter en septembre sur 1480 préposés supplémentaires dans les CHSLD, qui suivent présentement la formation accélérée de trois mois.à

« Actuellement, la situation est sous contrôle dans l’ensemble des CHSLD de la Montérégie. » – François Legault

Il en a également profité pour rappeler la volonté du gouvernement de construire des maisons pour aînés. Sept projets sont dans les plans pour la Montérégie, dont à Carignan. « C’est important de donner une place à ceux qui n’en ont pas. Il y a des personnes qui ont besoin de soins et qui devraient être en CHSLD, qu’on va maintenant appeler maison des aînés », a-t-il affirmé.

Élus

Le premier ministre a également rencontré des maires et députés de la région, avec qui, il a discuté des priorités pour la Montérégie, entre autres les autoroutes 20 et 30 et la route 116.

Parmi ces priorités, le prolongement du Réseau express métropolitain (REM) jusqu’à l’échangeur des autoroutes 10 et 35, à Chambly. Un projet avec la Caisse de dépôt et placement du Québec. « On regarde les différents scénarios de tracer », a souligné M. Legault.

Projet de loi 61

Cela relance « le débat » entourant le projet de loi 61, qui a été rejeté en bloc par les partis d’opposition avant la fin de la session parlementaire.

« Il faut être capable d’aller plus rapidement. Pour ça, on a besoin de changer la loi et changer certains règlements sur l’évaluation environnementale, les expropriations et l’aménagement du territoire », a souligné le premier ministre, spécifiant qu’il reviendrait à la charge avec ce projet de loi en septembre.

Il a conclu son point de presse en indiquant que les MRC devaient venir en aide aux entreprises et que des emplois devaient être créés.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des