Fin de l’entente entre exo et les supermarchés

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Fin de l’entente entre exo et les supermarchés
L'achaladange est à la baisse dans le stationnement incitatif de la gare de Saint-Basile-le-Grand. (Photo : Frank Jr Rodi)

Gare Saint-Basile-le-Grand

Le journal Les Versants a appris qu’à Saint-Basile-le-Grand, les ententes de stationnement entre exo et les Marchés Lambert ainsi qu’entre exo et Maxi sont suspendues. Les cases de stationnement réservées aux usagers d’exo seront interdites à compter du 30 juin et du 31 juillet respectivement.

Dans un avis adressé à sa clientèle, exo demande aux usagers d’utiliser le stationnement incitatif de la gare de Saint-Basile-le-Grand, « où plusieurs places sont disponibles ».

Les ententes avec Marchés Lambert et Maxi seront réactivées en fonction des besoins, au moment de la reprise de l’achalandage.

« Le bail avec les Immeubles Lambert (IGA à côté de la gare) est suspendu à partir du 30 juin 2020 jusqu’à la reprise de l’achalandage. Le bail avec Provigo (Maxi situé de l’autre côté de la route 116) est résilié à partir du 31 juillet 2020 avec entente qu’il y aura reprise du bail lorsque l’achalandage à cette gare le justifiera », note la conseillère – relations médias du bureau de la direction générale d’exo, Catherine Maurice.

Des chiffres à la baisse

Exo a constaté une baisse de l’achalandage pour l’ensemble de ses stationnements incitatifs, dont celui de Saint-Basile-le-Grand. Par exemple, le mercredi 10 juin, selon des données d’utilisation qu’exo a fournies au journal Les Versants, seules 16 places régulières des 343 places disponibles étaient occupées. À ce nombre s’ajoutent aussi cinq véhicules stationnés dans les cases réservées de Marchés Lambert et Maxi, alors qu’une centaine de places sont disponibles. Le 10 juin, il y avait donc 21 des 444 cases occupées. « exo constate une baisse de l’achalandage pour l’ensemble de ses stationnements incitatifs, dont ceux de Saint-Bruno-de-Montarville et de Sainte-Julie », nous répond Catherine Maurice.

Quand on lui demande si c’est l’effet COVID-19 qui se fait sentir, Catherine Maurice précise la situation : « Ces places supplémentaires étaient nécessaires parce que le stationnement était alors occupé à pleine capacité. La baisse d’achalande causée par la COVID-19 sur l’ensemble de notre réseau ne justifiait plus la location de ces emplacements supplémentaires chez les commerçants. Dans un souci de réduction de ses dépenses de fonctionnement, c’est donc exo qui a pris la décision de suspendre ces baux de locations. »

Le directeur de gestion et développement des Immeubles Lambert, Guillaume Lambert, confirme que c’est bien exo qui a suspendu l’entente. « Ils nous ont sollicités pour cesser l’entente en raison d’une perte d’usagers. La signalisation sera retirée. » Selon Guillaume Lambert, il n’était pas rare de voir 90 à 100 voitures emprunter les cases de stationnement des Immeubles Lambert, alors que le bail prévoit 26 places régulières. « C’était l’épine dans le pied de nos locataires. Il fallait rediriger la circulation avec des barricades. Sans contrôle, il y avait beaucoup plus d’usagers que prévus. »

Du côté de Maxi Saint-Basile, on nous a répondu qu’« il y avait bien une entente, mais c’est la seule chose que je peux dire. C’est le bureau-chef qui s’en occupe ». Le journal n’a pas été en mesure de contacter le bureau-chef avant la date de tombée.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires