Résultats des élections fédérales 2019

Suivez les résultats des élections fédérales 2019 dans votre circonscription en consultant notre page d'accueil.

Voir les résultats

Fierté pour Jacques Landry

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Fierté pour Jacques Landry
L’artiste peintre Jacques Landry était président d’honneur du Lyst’ART. (Photo : courtoisie)

Président d’honneur du Lyst’ART

Au cours de la saison estivale, la présidence d’honneur du Lyst’ART a été décernée à Jacques Landry. Une fierté pour le Montarvillois, dont les souvenirs ont refait surface.

« Je suis très fier de cette nomination, clame Jacques Landry, un membre de l’Association des artistes peintres associés de la Rive-Sud. (AAPARS). Je suis très heureux de collaborer avec l’équipe du Lyst’ART et de la municipalité de Lyster pour promouvoir ce bel événement! »

Originaire de Lyster, le vice-président de l’AAPARS était sur place en juillet dernier, lorsque le Lyst’ART battait son plein.

« C’était un bel honneur que me faisait mon village natal. » – Jacques Landry

Pour décrire le travail de l’artiste, l‘équipe du Lyst’ART publiait sur le site Internet de l’événement le commentaire suivant : « À sa façon, ses œuvres se transforment au gré des saisons avec une touche fantaisiste et une signature unique. Les petits villages sont pour lui source d’inspiration. »

Souvenirs d’enfance sur toile

Parmi ses œuvres récentes, Jacques Landry a peint la gare de Lyster, « du temps où j’étais petit, avec mes souvenirs de jeunesse ». Il précise : « Mon père a été l’un des derniers à travailler [à cet endroit] avant qu’elle ne soit plus utilisée pour le train. [Aujourd’hui], elle sert de halte pour les vélos, sur la route verte, et de minisalle de spectacles, le week-end. »

Questionné par Les Versants, Jacques Landry, également membre du Regroupement des artistes en arts visuels (RAAV), soutient que présider le Lyst’ART est une occasion unique, qui ne se présente pas souvent. « Ce n’est pas tous les jours que l’on devient président d’un événement de la sorte, surtout après Martine St-Clair (2018) et Armand Vaillancourt (2017)! C’était un bel honneur que me faisait mon village natal. Ce fut une expérience extraordinaire! »

Selon lui, le Lyst’ART mérite d’être connu davantage. « J’ai plusieurs personnes de la Rive-Sud (Montréal) qui sont venues me saluer, et ce, malgré la distance », conclut-il.

Le 13e Lyst’ART en chiffres

Rassemblement culturel devenu majeur et incontournable dans la région du Centre-du-Québec avec les années, le Lyst’ART en était à une 13e édition. Il est renommé pour son accessibilité, son authenticité et son désir de démocratiser l’art. L’objectif des organisateurs est de sortir l’art de la ville et de le rendre aussi accessible en région. Depuis 2015, le nombre de visiteurs a augmenté de 84 % et la demande de participation des exposants a connu une hausse de 119 %. Cette célébration artistique annuelle regroupe des artistes et artisans des quatre coins de la province. Le Lyst’ART met en lumière plus de 60 exposants en arts visuels et en métiers d’art pour les amateurs.

La programmation 2019 incluait notamment l’exposition itinérante Mon œil de Jean-René Dufort, animateur de l’émission d’information humoristique Infoman.

Rappelons qu’en compagnie d’une douzaine d’autres artistes locaux, Jacques Landry sera du 12e Circuit des arts de Saint-Bruno-de-Montarville. Le rendez-vous dans les ateliers des participants se déroulera les 21 et 22 septembre.

QUESTION AUX LECTEURS : Visitez-vous les artistes locaux lorsqu’ils exposent à l’extérieur?

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des