Jour de la Terre : Festival Avenir Durable

Photo de Gabriel Provost
Par Gabriel Provost
Jour de la Terre : Festival Avenir Durable
JEDD présente un premier événement virtuel pour célébrer le jour de la Terre avec les jeunes, le 22 avril. (Photo: courtoisie)

Jeunes engagés pour le développement durable (JEDD), un organisme montarvillois, met sur pied les derniers préparatifs pour son festival virtuel Avenir Durable, présenté le 22 avril, qui aura pour but de souligner le Jour de la Terre dans des écoles du Québec.

La directrice de JEDD et organisatrice de l’événement, Micheline Rainville, indique que le nombre de participants attendus au spectacle ne peut être quantifié de manière précise étant donné que les classes des écoles sont hybrides. Cependant, elle estime qu’ « au moins 3 000 personnes seront présentes. Les établissements sont heureux de nous recevoir. La plupart des activités ont été annulées et ça fait différent d’avoir un événement comme ça! »

Le président-fondateur de l’entreprise Solutions Changing Habits, Daniel Jacob, sera maître de cérémonie tout au long de l’événement d’une heure trente. L’homme d’affaires est très impliqué dans la recherche de solutions pour aider les entreprises à se développer de façon durable, de la PME à la multinationale.

Il s’agissait donc, pour Micheline Rainville, de la personne de choix pour animer l’événement de son organisme. M. Jacob sera également l’animateur d’un questionnaire interactif, qui se fera avec la plateforme Kahoot et dont les questions porteront sur divers aspects liés au développement durable.

projets durables

L’événement a également été mis sur pied pour remettre une bourse aux gagnants d’un concours, qui visait à ce que des étudiants produisent une création en lien avec le développement durable. Les vainqueurs remporteront en effet l’une des trois bourses qui sont offertes, qui ont des valeurs de 1 000$, 250$ et 100$. « Avec le concours et les bourses à gagner, c’est d’autant plus intéressant pour les jeunes », dit Micheline Rainville.

Le tout sera diffusé dans les écoles participantes et également en direct sur le web. JEDD a d’ailleurs offert la possibilité aux écoles de procéder à un autre petit concours, qui avait comme but d’envoyer un mot de bienvenue aux organisateurs afin de choisir le meilleur pour ouvrir le festival Avenir Durable. Frédérique Dunn et Emilie Dufresne, toutes deux étudiantes du Collège Trinité, de Saint-Bruno-de-Montarville, ont remporté cet honneur.

le monde à l’honneur

Le clou du festival sera une performance musicale de l’artiste Kattam, qui est percussionniste et qui joue de différents instruments à percussion. Le jeune homme considère que ce festival rejoint ses valeurs personnelles et il est fier de pouvoir en faire partie. « C’est important que tout le monde prenne soin de notre planète. Nous faisons partie des dernières générations qui vont avoir eu la chance de vivre un mode de vie faste et sans limites, mais nous en sommes désormais à un point tournant au niveau de l’environnement », dit Kattam.

À travers sa musique, dans laquelle il fait le tour des différents styles et instruments du monde, il espère pouvoir faire réaliser que la culture et l’environnement sont en fait deux choses interreliées. « L’environnement, c’est mondial et pour moi de s’intéresser à d’autres cultures fait que l’on veut qu’elles prospèrent, que tout le monde vive bien. De vouloir passer du bon temps ensemble, jouer de la musique, chanter, on peut seulement le faire si on est en bonne santé. Donc il faut tout d’abord prendre soin de notre planète. »

activités malgré la pandémie

Malgré la pandémie de COVID-19, la directrice générale de JEDD n’a pas arrêté les projets de son organisme. « Ça fait déjà cinq ans qu’on travaille fort et on veut continuer. Avant, on avait 200 bénévoles qui venaient participer à nos activités chaque année donc l’intérêt est là », dit-elle. « On a un conseil de jeunes engagés, composé de 10 participants qui vont se rencontrer une fois par mois avec Geneviève Albert, qui est une spécialiste en développement durable. » L’organisme dit investir auprès des jeunes afin de leur donner des formations et les faire participer à des séances d’idéation quant aux solutions pour que la planète soit en santé.

Question aux lecteurs: quels gestes posez-vous pour le développement durable?

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires