Fermeture des garderies privées le 10 novembre

Fermeture des garderies privées le 10 novembre

Les membres de l’Association des garderies privées du Québec (AGPQ) fermeront leurs portes, toute la journée, le 10 novembre. Cette décision a été prise à la suite des commentaires de la ministre de la Famille, Yolande James, qui a soutenu ne pas vouloir augmenter le financement des garderies privées, indiquant du coup qu’elle ne céderait pas à la menace.

Devant l’impasse des négociations, l’AGPQ a donc décidé d’abandonner les ouvertures tardives et de frapper un grand coup en optant plutôt pour des fermetures complètes. Le président de l’association, Sylvain Lévesque, se défend d’agir de la sorte, mais il estime que la ministre, en menaçant les garderies privées de représailles, le force à hausser le ton. « Manifester au Québec, c’est un droit d’exercer sa liberté et sa démocratie. Ce n’est pas une menace. C’est plutôt la ministre qui nous menace quand elle dit qu’elle va couper nos subventions si on réduit nos heures de service », exprimait-il récemment par voie de communiqué.

L’AGPQ évalue à 200 000 $ l’écart de financement entre un CPE et une garderie privée subventionnée de 80 places, dont 10 poupons.

Deux autres journées de fermetures complètes devraient être annoncées sous peu par l’AGPQ. (OW)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des