Fermé quelques mois après son ouverture

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
Fermé quelques mois après son ouverture

Le Jerry Ferrer de Saint-Bruno a été fermé à saint-Bruno-de-Montarville après seulement quelques mois d’exploitation.

« Pourquoi la succursale de Saint-Bruno a-t-elle fermé? C’est tout simplement que les franchisés se sont refusés à effectuer les choses comme nous le souhaitions et bien que notre franchise laisse une certaine liberté sur le menu, nous voulons tout de même le respect de nos recettes et de notre concept pour l’uniformité de notre bannière. » Ludovic Delonca, directeur général de Jerry Ferrer, explique sans détour la raison du départ de son enseigne de Saint-Bruno-de-Montarville. Pas pour longtemps cependant, à en croire ses dires.

« C’est moi qui ai contacté M. Ferrer le 18 septembre afin de lui faire part de notre décision d’arrêter l’exploitation du concept Jerry Ferrer Casse-Croûte du Terroir. » – Fatima Tayeb

« Je souhaite vous dire que j’ai déjà un franchisé plein de fougue et de soif de réussir qui a montré son intérêt pour la localisation de Saint-Bruno », a-t-il annoncé.

En quelques mois, le premier Jerry Ferrer en dehors de Montréal pourrait connaître deux endroits différents à Saint-Bruno-de-Montarville.

La fermeture du premier casse-croûte du terroir, que le grand chef Jérôme Ferrer avait lui-même inauguré à Saint-Bruno, n’entraîne aucunement l’arrêt de son projet de monter plusieurs succursales un peu partout au Québec.

« À Saint-Bruno, nous avons mis un terme à cette opération dans le respect des autres partenaires et ceci ne remet aucunement en cause notre expansion, bien au contraire! Aujourd’hui, le groupe Jerry Ferrer continue à grandir et même vous réserve de très belles surprises pour les années à venir », précise M. Delonca.

Une version différente

Une version que ne partagent absolument pas les anciens franchisés. « C’est moi qui ai contacté M. Ferrer le 18 septembre afin de lui faire part de notre décision d’arrêter l’exploitation du concept Jerry Ferrer Casse-Croûte du Terroir, explique Fatima Tayeb, propriétaire du restaurant voisin, l’Amaria. En effet, j’ai rapidement réalisé, après tout juste deux mois d’opération qui furent très tranquilles cet été, que le concept, qui fonctionnait par ailleurs très bien à Montréal, ne serait malheureusement pas viable pour notre emplacement à Saint-Bruno. »

L’ancienne gérante du Jerry Ferrer de Saint-Bruno s’était fait dire « que nous baissions les bras trop rapidement. Il aurait souhaité que nous continuions à développer le concept par différents moyens comme élargir le menu ou encore offrir des brunchs pour attirer une nouvelle clientèle. Je dois avouer que notre intérêt dans le concept proposé au centre-ville résidait dans sa simplicité et sa rapidité d’exécution tel un fast-food de qualité. Le concept nous avait été présenté en ce sens et nous n’avions pas l’énergie pour lui faire prendre un autre virage », précise l’ancienne franchisée.

C’est ainsi que Mme Tayeb explique qu’elle a tout simplement « décidé de nous prévaloir de notre droit de mettre fin au contrat tel que le stipulait notre entente de départ dans le cas où cela ne fonctionnerait pas. Cela nous a permis de nous séparer d’une façon amicale », conclut-elle.

Casse-croûte gastronomique

Le concept des Jerry Ferrer est de proposer un casse-croûte simple et local pour un montant maximal de 10 à 15 $. « Je travaille avec des producteurs locaux, des artisans. Je ne veux pas changer mes méthodes de travail tout en donnant des prix attractifs. Je viens d’un petit village dans le sud-ouest de la France et j’ai une très grande sensibilité au monde agricole. De plus, je sais que la période est difficile pour tout le monde, alors je veux donner une expérience culinaire simple et transparente », expliquait Jérôme Ferrer au journal, le jour de l’inauguration du restaurant à Saint-Bruno le 8 juin.

Question aux lecteurs : Pensez-vous que le concept de Jerry Ferrer est adapté à Saint-Bruno?

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des