FC Mont-Bruno devient AS Montis

FC Mont-Bruno devient AS Montis

Crédit photo : Archives

Le Club de soccer FC Mont-Bruno a une nouvelle identité depuis sa fusion avec le Club de soccer de Sainte-Julie, il s’agit maintenant de l’Association de soccer (AS) Montis.

L’AS Montis a dévoilé sa nouvelle identité il y a quelques semaines, lors de sa toute première assemblée générale depuis la fusion des clubs de soccer de Saint-Bruno/Saint-Basile et de Sainte-Julie.

Le comité de transition qui a été mis en place pour assurer bon déroulement de la fusion et de toutes ses composantes a trouvé ce nom signifiant pour le club. Selon Philip O’Dwyer, premier vice-président du conseil d’administration, Montis veut dire « montagne » en latin.

« C’est vraiment un nom évocateur, puisque le mont Saint-Bruno touche les trois villes, il est vraiment au centre de nos communautés, souligne-t-il. On voulait créer une identité à partir de quelque chose de vraiment nouveau pour partir sur une bonne base. »

L’AS Montis a aussi élu son premier conseil d’administration le 13 février dernier, qui contient un nombre presque équivalent d’administrateurs de Saint-Basile-le-Grand, Saint-Bruno-de-Montarville et Sainte-Julie. « On a un CA équitable, on s’assure qu’il y a une représentation des trois villes pour avoir les intérêts et les inquiétudes de chacune des communautés », ajoute le premier vice-président.

« On voulait créer une identité à partir de quelque chose de vraiment nouveau pour partir sur une bonne base. » – Philip O’Dwyer

La fusion toujours en cours

Selon Philip O’Dwyer, tout se déroule assez bien : « On sent que les trois villes s’entendent bien, que le CA est uni. À la base, nos valeurs et nos priorités sur le plan du soccer, que ce soit du récréatif ou du compétitif, étaient très semblables. Les trois villes ont un caractère très familial, alors, évidemment, les objectifs étaient similaires entre les deux clubs. »

Rappelons que la fusion permettra de créer plus d’équipes en mettant en commun le nombre de joueurs des deux clubs et aussi de partager les terrains. « Il y a des défis, c’est sûr, mais on voit les opportunités de mettre en commun les avantages des deux clubs. Le but de la fusion est de permettre à un maximum de jeunes et de moins jeunes de pouvoir pratiquer leur sport. »

Un grand nombre de parents ont d’ailleurs tenu à s’impliquer au sein de l’organisation, notamment en tant qu’administrateurs. « Il y en a eu plus que jamais, commente Philip O’Dwyer. Je pense que les parents nous suivent là-dedans et qu’ils ont vu le défi qui arrivait. Et ça tombe bien parce qu’il y a du pain sur la planche. »

Deuxième plus gros club

Avec la fusion, l’AS Montis devient le deuxième plus gros club de soccer au Québec, tout juste après le Club de soccer le Mistral de Sherbrooke, qui sort également d’une fusion en 2016. L’AS Montis compte désormais près de 4200 membres, comparé au Mistral qui en a près de 4500. « C’est très stimulant », d’affirmer le premier vice-président.

L’association de soccer travaille actuellement à la création d’un nouveau logo accompagné de nouvelles couleurs pour les futurs chandails à l’effigie d’AS Montis. Ils ne seront toutefois pas prêts cette année, mais pour la prochaine saison en raison des délais serrés. Les joueurs porteront donc cet été leurs anciennes couleurs, mais sous la bannière AS Montis.

Question aux lecteurs : Que pensez-vous du nouveau nom du club de soccer?

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des