Exposition locale à Saint-Bruno

Par Gabriel Provost
Exposition locale à Saint-Bruno
(Photo : Archives)

Le concours visant à choisir les tableaux pour l’exposition des artistes locaux du Vieux-Presbytère de Saint-Bruno a pris fin et les honneurs ont été distribués aux gagnants. 

Signe que la pandémie n’est pas encore terminée, la cérémonie de remise des bourses de 1 000$ attribuées aux artistes locaux qui ont su se démarquer par la qualité de leur travail a dû se tenir virtuellement, sans possibilité de participer à un vernissage, comme cela est normalement la tradition dans le domaine artistique. 

Le virus a cependant commencé à se faire plus rare et les visiteurs ont donc l’occasion de se rendre dans le bâtiment historique se trouvant au cœur de la municipalité afin d’y découvrir les œuvres locales.

Pour cette édition 2021, deux femmes ont remporté les honneurs. Geneviève Bouthot et Agnès Moquin-Beaudry ont mérité une bourse de 1 000 $, remise par la municipalité.

Leurs œuvres s’ajoutent donc à la collection grandissante de la Ville. Les citoyens sont invités à venir admirer les œuvres ainsi que celles d’une trentaine de leurs concitoyens dans le cadre de l’exposition des artistes locaux, qui a débuté le 25 mai dernier et se poursuit au centre d’exposition du Vieux Presbytère jusqu’au 4 juillet.

Les œuvres gagnantes

Selon la directrice des communications de Saint-Bruno, Martine Verdon, l’« œuvre Apparence a charmé les membres du jury par son audace au niveau de l’assemblage. » Il s’agit d’une sculpture faite de plusieurs matériaux, soit la porcelaine, le bois et le coton. L’artiste qui a créé l’œuvre, Geneviève Boutot, a utilisé les contrastes qui différencient ces trois matériaux et fait usage de plusieurs techniques afin de montrer Dans cette sculpture en porcelaine, bois et coton créée en 2019, Geneviève Bouthot a utilisé des fils de colorés qui ajoutent une touche intéressante à son œuvre, qui tient également par d’autres fils suspendus à un morceau de bois. 

L’oeuvre « Apparence », de Geneviève Boutot, est l’une des oeuvres qui se sont méritées une bourse de 1000$ dans le cadre du concours organisé par Saint-Bruno. (Photo: courtoisie)

L’autre œuvre qui partage les honneurs est celle d’Agnès Moquin-Beaudry nommée «Ravagé 1 ».  L’artiste a fait usage de graphite, qu’elle a transposé sur une surface de bois afin de créer un paysage forestier qui semble avoir été ravagé. Mme Verdon indique que « la maîtrise du trait d’Agnès Moquin-Beaudry se voit transformée par la texture du support inhabituel. » Le visiteur à l’œil aiguisé pourra également apercevoir en arrière-plan que des personnages se trouvent dans le paysage détruit. Ils semblent ressentir l’émotion transmise par la scène difficile autour d’eux. 

L’oeuvre « Ravagée 1 », créée par Agnès Moquin-Beaudry, fait partie des deux gagnantes du concours de Saint-Bruno. (Photo: courtoisie)

1000$

C’est la somme d’argent que les artistes gagnantes ont empoché grâce au concours organisé par la ville de Saint-Bruno

En plus de féliciter les deux gagnantes, les membres du jury ont choisi de souligner le travail réalisé par Médéric Corbin, qui a créé une toile dans laquelle se trouve un portrait au visage dénué de traits. Le jury y a vu l’opportunité pour les visiteurs de se transposer dans l’œuvre. La sélection des couleurs de style « bonbon » a également été soulignée comme étant un choix audacieux de la part de l’artiste.

Au total, l’exposition montarvilloise compte une trentaine d’œuvres, toutes créées par des artistes provenant de Saint-Bruno. Les organisateurs sont d’avis que l’approche des beaux jours et le déconfinement seront bénéfiques pour cette exposition, qui est la deuxième à être accessible dans les salles d’exposition de l’établissement depuis le début de la pandémie de COVID-19, au mois de mars 2020. En temps normal, ce sont plusieurs expositions qui prennent place chaque année, ce qui marque une grande différence  pour 2021 comparativement aux années précédentes. 

Les visiteurs n’ont pas besoin de réserver afin d’avoir accès à l’exposition, mais doivent respecter les mesures de distanciation sociale et le port du masque lors de leur visite.

Que pensez-vous de la place donnée à l’art local dans notre région?

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires