Exposition double à la bibliothèque de Sainte-Julie

Photo de Gabriel Provost
Par Gabriel Provost
Exposition double à la bibliothèque de Sainte-Julie
L’exposition est tenue à la bibliothèque de Sainte-Julie jusqu’au 26 novembre. (Photo : Gabriel Provost)

L’artiste peintre Guylaine Ruel et le photographe François Beauregard se partagent la salle multifonctionnelle de la bibliothèque de Sainte-Julie, où leurs œuvres sont exposées.

L’exposition a débuté dans l’établissement julievillois le 25 octobre dernier et durera jusqu’au 26 novembre prochain. Au menu :des toiles et des photographies qui ont en commun un amour pour la nature qui nous entoure.

Une vingtaine de toiles

Guylaine Ruel présente une vingtaine de ses toiles aux visiteurs qui seront de passage à la bibliothèque. Ayant toujours eu un intérêt marqué pour le dessin, son choix de carrière a été le graphisme. Elle a donc exploré l’histoire de l’art, l’organisation picturale, les couleurs et le dessin d’observation au cours de sa formation. Au fil des ans, son intérêt pour la peinture s’est développé et c’est finalement vers ce médium qu’elle a choisi de concentrer ses œuvres. 

Dans l’univers de l’expression visuelle, les artistes s’expriment de diverses façons. Mme Ruel fait partie de ceux qui aiment transposer de façon assez réaliste les sujets qui l’intéressent avec une palette aux couleurs lumineuses. 

Son sujet de prédilection est la nature, puisqu’elle lui donne une variété de couleurs à explorer. Elle utilise particulièrement l’huile pour ses œuvres, puisque c’est avec celle-ci qu’elle a le plus d’affinités.

Afin de perfectionner son art, Guylaine Ruel assiste fréquemment à des ateliers en tous genres, qui lui permettent de faire la découverte d’autres univers aux couleurs multiples. Elle visite également d’autres techniques et médiums différents, qui lui donnent l’occasion d’apporter sa pratique traditionnelle à un niveau supérieur.

Au fil des années, l’artiste originaire de Saint-Jean-sur-Richelieu a participé à une multitude d’expositions dans plusieurs villes de la région, notamment la Fête des Arts de Saint-Basile-le-Grand et le Circuit des Arts de Saint-Bruno-de-Montarville, pour ne nommer que celles-ci. 

Une quarantaine de photos

François Beauregard a, pour sa part, voyagé à travers le monde, emportant à chaque occasion son appareil photo pour saisir des clichés des paysages qui l’entouraient, mais également des oiseaux, une de ses passions. 

26 novembre

C’est la date à laquelle prendra fin l’exposition, qui se tient à la bibliothèque de Sainte-Julie

Pour cette exposition à Sainte-Julie, il a donc décidé de présenter une sélection de ses photographies d’oiseaux en tous genres. Aux Z’oiseaux présente donc une quarantaine d’images montrant autant des espèces plus rares, telles que le petit blongios, le courlis corlieu, le passerin indigo, le harfang des neiges, ou d’autres observables plus facilement, tel le chardonneret. 

Toujours pas de vernissage

Étant donné la pandémie de COVID-19, il n’y a pas eu de vernissage pour inaugurer cette exposition. En temps normal, les artistes peuvent profiter de cet événement pour échanger et procéder à une inauguration officielle de leur exposition. Les vernissages se déroulent souvent la veille de l’ouverture officielle d’une exposition et plusieurs invités sont au rendez-vous, ce qui donne de la visibilité aux artistes et à leurs œuvres. Le fait que de nombreuses personnes se rassemblent dans un même lieu a réduit le nombre de ces soirées en temps de pandémie.

Les visiteurs qui souhaitent découvrir les œuvres des artistes présents à l’exposition pourront le faire du lundi au jeudi entre 13 h et 21 h, le vendredi de 10 h à 21 h, le samedi de 10 h à 17 h et le dimanche de 13 h à 17 h. Il n’est pas nécessaire d’avoir un billet ou de réserver pour accéder à la salle où les œuvres sont exposées.

À quelle exposition doit-on absolument assister présentement dans la région?

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires