Etalex : investissement de 9 millions à Saint-Bruno

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
Etalex : investissement de 9 millions à Saint-Bruno
L'entreprise Etalex, investira 9 millions dans l'agrandissement de ses locaux à Saint-Bruno-de-Montarville. (Photo : courtoisie)

Etalex investit 16 M$ pour accélérer sa croissance à Anjou et Saint-Bruno-de-Montarville.

Etalex, entreprise spécialisée dans le mobilier de magasins et les systèmes d’étagères et d’entreposage, poursuit sur la voie de la croissance en investissant 16 M$ pour augmenter et optimiser sa production. L’entreprise établie à Saint-Bruno-de-Montarville et Anjou compte ainsi doubler son chiffre d’affaires en trois ans et augmenter de façon importante ses ventes hors Québec. Etalex est le fruit du regroupement récent d’Étalex, Équipement Boni et Forma Fil, et compte plus de 480 employés, dont 210 à Saint-Bruno-de-Montarville.
L’usine dédiée aux systèmes pour entrepôts et centres de distribution demeure à Saint-Bruno-de-Montarville, où des investissements de 9 M$ sont prévus.

Etalex compte déjà parmi ses clients les plus grands détaillants dans les secteurs de l’alimentation, des quincailleries ou des pharmacies, en plus de nombreux centres de distribution. Très présente au Québec, elle pénètre de plus en plus les marchés ontarien et américain.

Jean Piuze, président d’Etalex. (Photo : courtoisie)

« Nos installations performantes nous permettront de doubler notre chiffre d’affaires en cinq ans. Le regroupement de trois entreprises sous un nom unique jumelé à des investissements importants nous permettront d’encore mieux répondre aux besoins grandissants de nos clients ici, comme à l’extérieur du Québec. Plus que jamais, notre entreprise se positionne comme chef de file en matière de mobilier de magasins et d’entreposage. Nous sommes fiers du savoir-faire développé par notre équipe », explique Jean Piuze, président d’Etalex.

L’entreprise, qui existe depuis 55 ans au Québec, connaît un gros succès auprès de ses clients depuis quelques années. « Dans le milieu de l’entreposage industriel, les entreprises qui ont connu pendant la pandémie plusieurs difficultés d’approvisionnement ont tendance à vouloir plus stocker. Au niveau des épiceries et des animaleries, nos produits sont aussi de plus en plus demandés. »

Un précurseur en robotisation
Avec ce nouvel investissement de 16 M$, Etalex compte notamment accélérer la robotisation de sa production déjà bien enclenchée depuis 2004. Cette vision a d’ailleurs déjà permis à Etalex de mieux se prémunir contre la pénurie de main-d’œuvre en plus de lui fournir un avantage sur plusieurs concurrents, et cela alors que le prix de l’acier, la matière première utilisée pour les systèmes d’étagères, atteint de nouveaux sommets.
« La robotisation permet de trouver une solution au manque de main-d’œuvre, surtout à Saint-Bruno-de-Montarville. À Anjou, nous avons dans nos locaux des quarts de travail de nuit, car il y a des autobus qui s’arrêtent devant nos locaux. Ce n’est pas le cas à Saint-Bruno. Il y a un gros manque dans le transport en commun à Saint-Bruno, c’est le principal problème pour attirer la main-d’œuvre. » Même si la robotisation comblera un manque de bras, l’investissement permettra l’embauche de 25 personnes à Saint-Bruno.

Ce sera la dernière phase d’agrandissement possible dans la Ville. Si l’entreprise doit prendre encore plus d’expansion dans le futur, il n’est pas impossible qu’elle s’installe aussi dans d’autres provinces. « Nous avons toujours été très présent au Québec et de plus en plus dans les autres provinces. Si nous devons grossir encore nous prendrons cela en considération », de conclure M. Piuze.

À Anjou
À Anjou, des investissements totalisant près de 7 M$ permettront de moderniser les installations et de doubler la production de tablettes destinées aux marchés des épiceries, animaleries, pharmacies, quincailleries et autres types de commerces de détail. Ces investissements permettront également de déménager le site de production de treillis et grilles dans de nouvelles installations à Anjou, pour ainsi doubler la production de cette gamme de produits. Le nouveau site compte plus de 120 000 pieds carrés de superficie.

À propos d’Etalex
Etalex est formé de l’alliage de trois entreprises québécoises, Équipement Boni, Forma Fil et Etalex. Employant plus de 480 employés dans trois usines situées à Saint-Bruno-de-Montarville et Anjou, Etalex offre des solutions d’aménagement commercial et industriel au marché nord-américain depuis 1966.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Jean Marie Rouleau
Jean Marie Rouleau
7 mois

Félicitation pour la modernisation des usines Mr.Jean Piuze ,Étalex est entre de bonnes mains.