En vue du vote par anticipation

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
En vue du vote par anticipation
(Photo : Archives)

Élection partielle à Saint-Basile-le-Grand

Ce sont finalement entre 6 candidats que les électeurs du district 3, à Saint-Basile-le-Grand, devront faire leur choix lors de l’élection partielle. En effet, François Poisson s’est désisté, a-t-on appris la semaine dernière.
Quelques jours avant la date du vote par anticipation, qui se tiendra ce dimanche 24 février, et celui du scrutin, le 3 mars prochain, ce sont maintenant 6 candidats qui sont dans la course pour le poste de conseiller municipal dans le district 3.

6
C’est le nombre de candidats en lice à la suite du désistement de François Poisson.

Rappelons que c’est à la suite de la démission de Valérie Sirois, en octobre dernier, qu’il y a lieu de tenir cette élection partielle.
Les électeurs du district devront ainsi se prononcer sur le choix d’un conseiller municipal pour les représenter parmi ces candidats : Dominic Blouin, Eli Dubois, Florent Fortier (Parti grandbasilois), Eugene Jankowski, Henry Skene et Denis Vézina.
Bref retour sur chacun d’eux.

Dominic Blouin

Dominic Blouin souhaite faire de l’économie une priorité afin de « favoriser un ensemble de citoyens, un gel des coûts fonciers autant que possible et de meilleurs services publics aux citoyens, principalement pour les 45 ans et plus et nos jeunes enfants ». M. Blouin dit non aux hausses de taxes. Il ajoute que les dettes doivent cesser; il croit que la municipalité ne se sortira pas des dettes avec la même politique que celle menée durant les 10 dernières années.

Eli Dubois

À 21 ans, Eli Dubois est le plus jeune des candidats en lice. « Je crois que la politique municipale a besoin d’une bonne relève qui est prête à se relever les manches. Je désire représenter les citoyens au meilleur de mes capacités, avec le plus d’écoute et de transparence dont je suis capable. » Finissant au premier cycle au baccalauréat en études politiques appliquées, il « a envie d’insuffler un vent nouveau sur la démocratie municipale. La politique municipale doit devenir attrayante et près des gens. »

Florent Fortier

Représentant le Parti grandbasilois, Florent Fortier évoque ses motivations : « Je souhaite être élu pour garder une forme de saine opposition à la mairie. Je ne tiens pas à mettre du sable dans l’engrenage, plutôt apporter de nouvelles idées, des suggestions. Proposer une autre approche à l’équipe en place lorsque ce sera nécessaire. » Selon lui, c’est important, une opposition, afin de représenter les citoyens, d’être leur voix. M. Fortier souhaite aussi « être attentif aux enjeux à venir en 2019 ».

Eugène Jankowski

Eugène Jankowski a pris la décision de se présenter à l’élection partielle par conviction. « La Ville est en pleine crise. » Pour illustrer son propos, il met en relief la dette municipale et la hausse importante de l’avis d’imposition. Il admet que les travaux de réfection des infrastructures et d’agrandissement de la mairie ont occasionné cette situation. « L’administration actuelle n’a pas pris les bonnes décisions afin de limiter l’impact financier chez les propriétaires; je pense qu’il y avait d’autres façons de faire. »

Henry Skene

En Henry Skene, les citoyens retrouvent celui qui s’était officiellement présenté contre Valérie Sirois, lors des élections de novembre 2017. Aujourd’hui, il demande aux électeurs de lui faire confiance. « Moi aussi, je me questionne sur le futur de notre municipalité, qui se doit de continuer à prospérer. » Henry Skene évoque quelques-uns des enjeux auxquels il souhaite se consacrer : les terres agricoles, les pistes cyclables du rang des Vingt et du chemin du Richelieu, la sécurité des piétons aux passages à niveau et sur la route 116, l’environnement.

Denis Vézina

Pour expliquer sa motivation à se lancer en politique, Denis Vézina évoque le don de soi et parle de redonner au suivant. « C’est une valeur très forte dans la famille, le don de soi. Je suis quelqu’un de positif; j’ai tendance à voir le bon côté de ma communauté. » Parmi les enjeux du quartier, il cite l’état des rues, la mise en place de la nouvelle Régie intermunicipale de sécurité incendie de La Vallée-du-Richelieu, qui entraînera la construction d’une nouvelle caserne, et la sécurité sur la montée Robert.
Rappelons que le vote par anticipation se tiendra ce dimanche 24 février, au 206, rue Principale, entre 12 et 20 h. Le scrutin aura lieu quant à lui le 3 mars, de 10 à 20 h au Centre communautaire Lise-B.-Boisvert. Pour voter, l’électeur domicilié dans le district 3 doit être inscrit sur la liste électorale municipale et présenter une pièce d’identité valide.
Afin d’en savoir davantage à propos de l’élection partielle, visitez le site Internet www.villesblg.ca/electionpartielle.

QUESTION AUX LECTEURS :

Irez-vous voter lors du scrutin par anticipation?

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires