En chemin…

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
En chemin…

Une histoire de Frank Rodi

 

Un jour d’octobre 2011

Qui suis-je?

Où suis-je?

D’abord, un grand éclair blanc, ensuite, ma présence ici, dans cet endroit étrange, cet environnement inconnu. Il fait chaud. Ce n’est pas désagréable comme place, mais c’est tellement obscur et mystérieux.

Qui étais-je auparavant?

Où me trouvais-je avant d’aboutir ici?

J’ai en mémoire un sombre tunnel, mais c’est plutôt vague. C’est loin. Il y a longtemps. Peut-être aussi n’était-ce pas le cas… c’est très flou dans mes souvenirs. Je ne me rappelle de rien, sauf l’éclair et… peut-être, je dis bien peut-être, le tunnel. 

C’est si silencieux ici, si calme, mais en même temps, si secret, si obscur, si… inexplicable comme situation.

Novembre 2011

C’est étrange. Je ne sais pas pourquoi ni comment, mais mon espace se développe petit à petit. Et c’est de plus en plus confortable. Je me plais ici.

J’ai peur. Il y a une créature bizarre, noire et poilue, au regard jaune, presque orangé, qui me regarde constamment, de l’autre côté. La bête ne fait rien de méchant; elle ne fait que s’installer devant moi et me fixe pendant un certain temps. Parfois, la créature noire repart, mais au bout de quelques heures, elle revient et m’observe à nouveau. C’est gênant, à la fin. 

Décembre 2011

Je sens qu’on prend soin de moi. D’une façon que je ne m’explique pas, je n’ai pas faim, je n’ai pas soif. L’être qui s’occupe de mon environnement est souvent malade et se plaint de douleurs. Parfois, cette personne pleure, parfois, elle rit, parfois elle est en colère.

Tout est blanc ici. Les murs. Le plancher. La lumière. Les gens sont aussi habillés de blanc. Je n’aime pas cette place, mais je crois que nous sommes ici pour moi. On me découvre, on me flatte, on me cajole, on m’écoute et ensuite, on me voit sur un écran. Je suis bien en place, je suis en santé, je suis vivant. Tout va bien!

Janvier 2012

On me parle beaucoup ces temps-ci, et ce, même si on ne me voit pas…

6 mars 2012

On célèbre un anniversaire aujourd’hui. Celui de l’être qui s’occupe de moi. Depuis que j’occupe mon environnement, j’ai appris qu’il s’agit en fait d’une femme. Qui d’autre pourrait prendre soin de moi comme ça?

Pour sa fête, elle reçoit plusieurs cadeaux et beaucoup de vêtements. C’est bizarre, mais tout ce linge ne lui fera jamais! Des mini pyjamas, des souliers miniatures, des petites tuques, des pantalons minuscules. Ça fait rire, ces petits morceaux de vêtements! Qui pourrait porter ça un jour?

Juin 2012

Depuis tout ce temps que je suis enfermé, je sens que c’est bientôt la fin. Ou bien dois-je dire le début? Je vais enfin sortir! Il était temps! Mais j’étais si confortable ici… Je vais m’ennuyer de ma bulle chauffante.

On discute beaucoup là-haut, et sur toutes sortes de sujets : la couleur d’une chambre, l’argent, parrain et marraine, mon prénom aussi… Charlotte, Félix, Élizabeth, Charlie, Juliette, Isaac. On semble hésiter, ne pas savoir vers quel genre se tourner et vouloir garder la surprise jusqu’à la fin, mais moi, je sais! Moi, je sais… Hi! Hi! Hi! Hi!   

Juillet 2012

La date approche! Plus que quelques jours avant de voir le jour. J’ai appris dernièrement que mon papa écrit dans un journal, que ma maman travaille dans un studio de photos et que la créature qui me fixe constamment se nomme Gustave : c’est un chat bien paresseux. J’ai bien hâte de tous les rencontrer! J’ai bien hâte de tous vous rencontrer!

Attention… j’arrive!

Je suis en chemin!

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires