Élections municipales : Olivier Cameron-Chevrier s’ajoute au Parti grandbasilois

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Élections municipales : Olivier Cameron-Chevrier s’ajoute au Parti grandbasilois
Olivier Cameron-Chevrier s’ajoute au Parti grandbasilois en vue des élections municipales du 7 novembre. (Photo : courtoisie)

Olivier Cameron-Chevrier s’ajoute au Parti grandbasilois en vue des élections municipales du 7 novembre. Le candidat au poste de conseiller se présente dans le district 6 de Saint-Basile-le-Grand.

Le nom d’Olivier Cameron-Chevrier a fait les manchettes au cours des derniers mois à Saint-Basile-le-Grand. C’est que l’homme de 26 ans s’oppose à la densité et à la hauteur du projet Saint-Basile-sur-le-Parc. Un projet qui a été proposé par les promoteurs Messier, Savard & Associés et qui occuperait le site de l’ancien Maison Éthier. Pour rallier d’autres citoyens à sa cause et les informer des procédures pour contester le projet, M. Cameron-Chevrier a notamment orchestré la page Facebook Action citoyenne – Saint-Basile-le-Grand.

« Quand on regarde tous les efforts qu’il a mis afin de s’opposer au projet Messier Savard, nul doute qu’on constate chez lui un intérêt pour la politique. » – Maurice Cantin

Aujourd’hui, il confirme qu’il se porte candidat aux prochaines élections municipales, prévues à l’automne. « Ma conjointe [Fannie R. Gauthier] et moi avons mis beaucoup d’efforts pour contester le projet Saint-Basile-sur-le-Parc. Ça nous a donné l’occasion de voir comment ça se passe au municipal et au sein d’une Ville. Ma conjointe ne se présente pas, mais c’est mon cas », exprime Olivier Cameron-Chevrier, en entrevue avec Les Versants.

En annonçant sa candidature, le Grandbasilois souhaite représenter les intérêts des citoyens de son quartier.

« Quand on regarde tous les efforts qu’il a mis afin de s’opposer au projet Messier Savard, nul doute qu’on constate chez lui un intérêt pour la politique. Maintenant, je crois qu’il a envie de vivre l’expérience un peu plus loin, mentionne le chef du Parti grandbasilois, Maurice Cantin. Olivier [Cameron-Chevrier] a du temps à mettre; il désire apprendre; il a une bonne tête, puis il a confiance en lui. Il a le profil pour se lancer en politique! »

Des premiers pas

Avec cette candidature, Olivier Cameron-Chevrier fait ses débuts dans le monde de la politique municipale. C’est aussi le cas de la première candidate officielle du Parti grandbasilois, Pascale Bouchard. Cette dernière a confirmé en juin qu’elle serait dans la course lors de la campagne électorale.

Soulignons qu’au sein des élus actuels de Saint-Basile-le-Grand, plusieurs conseillers se sont initiés à la chose politique avec un premier mandat. C’est le cas des Denis Vézina, Richard Pelletier, Guy Lacroix, Émile Henri et même Valérie Sirois, qui a cependant quitté le navire quelques mois après son élection.

Au téléphone, Olivier Cameron-Chevrier confirme qu’il effectue ses premiers pas. « J’ai 26 ans. Je sais ce qui se passe et comment ça se passe au palier municipal. Je l’ai constaté récemment. C’est la première fois que je m’y mets à un niveau plus personnel. Je me lance! Je veux l’amélioration et le bon développement de ma ville », dit-il.

Du côté du Parti grandbasilois, Maurice Cantin espère présenter une équipe complète d’ici les élections de cet automne.

QUESTION AUX LECTEURS :

Que pensez-vous de cette candidature pour le Parti grandbasilois?

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Antoinette Brunetti
Antoinette Brunetti
1 mois

Bravo!