Élections municipales : les candidats à Saint-Basile

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Élections municipales : les candidats à Saint-Basile
À Saint-Basile-le-Grand, le maire sortant Yves Lessard et le chef du Parti grandbasilois, Maurice Cantin, briguent la mairie. (Photo : archives)

Pendant qu’une campagne électorale prenait fin lundi, une autre s’amorçait le vendredi 17 septembre. Après les élections fédérales, la course aux municipales mènera les électeurs aux bureaux de vote le 7 novembre prochain.

Depuis vendredi dernier, des affiches électorales mettant en vedette les candidats municipaux se sont ajoutées à celles déjà présentes des candidats aux élections fédérales.

Pendant qu’à Saint-Bruno-de-Montarville, deux équipes complètes se feront la lutte pour occuper une place au conseil municipal, à Saint-Basile-le-Grand, les choses sont au ralenti, dirait-on.

Briguer la mairie

Au moment d’écrire ces lignes, le maire sortant de Saint-Basile-le-Grand, Yves Lessard, briguera la mairie pour un deuxième mandat. Il a confirmé la nouvelle au journal Les Versants le 2 juin dernier. Le chef du Parti grandbasilois, Maurice Cantin, sera aussi dans la course pour remporter le poste de premier magistrat de Saint-Basile-le-Grand. Il avait annoncé sa décision au journal au début du mois de mai.

2
C’est le nombre, actuellement, de candidats qui briguent la mairie de Saint-Basile-le-Grand.

Pour l’instant, ce sont, MM Lessard et Cantin, les deux seuls à viser le rôle de maire de la Ville. Il y a quatre ans, lors des précédentes élections, près de 54 % des électeurs avaient voté pour Yves Lessard. Ce dernier avait récolté 2 941 voix, une majorité de 1 179 bulletins de vote sur son plus proche rival, Maurice Cantin (32 %, 1 762 votes). En 2017, un troisième candidat à la mairie, André Métivier, avait réussi à obtenir 781 votes, pour 14 % du scrutin.

Candidats

Au sein du conseil actuel, seuls les élus Line Marie Laurin, Denis Vézina et Guy Lacroix ont confirmé leur décision quant à la campagne. La première, conseillère du district 2, tire un trait sur sa vie politique après deux mandats. Line Marie Laurin ne reviendra pas.

Quant à Denis Vézina et Guy Lacroix, ils seront de cette campagne 2021. Ceux-ci ont confirmé leur retour au printemps dernier.

Les conseillers municipaux Josée LaForest (district 1), Richard Pelletier (district 4) et Émile Henri (district 6) ne se sont toujours pas prononcés. Toutefois, des rumeurs veulent que l’élu du district 6 ne revienne pas. Rappelons que son projet phare, la réfection du planchodrome au parc du Ruisseau, s’est concrétisé cet été. Émile Henri s’est fait élire en 2017 à l’âge de 21 ans.

Enfin, le chef du Parti grandbasilois est actuellement entouré de trois candidats. Jérôme Cauchon au district 3, Pascale Bouchard dans le district 4 et Olivier Cameron-Chevrier au sein du district 6 ont posé leur candidature en vue de l’élection municipale.

Il est à noter que chacun d’entre eux fait ses premiers pas dans le domaine de la politique. Comme ce fut le cas, à l’époque de leur élection, des Denis Vézina, Richard Pelletier, Guy Lacroix et Émile Henri.

Le Parti grandbasilois est le seul parti enregistré au DGE pour la Ville de Saint-Basile-le-Grand.

Les citoyens de 1100 municipalités seront appelés aux urnes le 7 novembre prochain afin de choisir leurs élus pour les quatre prochaines années.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires