Élections municipales : Jérôme Cauchon au Parti grandbasilois

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Élections municipales : Jérôme Cauchon au Parti grandbasilois
Jérôme Cauchon est le nouveau candidat du Parti grandbasilois. (Photo : courtoisie)

Jérôme Cauchon joint les rangs du Parti grandbasilois en vue des élections municipales du 7 novembre. Le candidat au poste de conseiller se présente dans le district 3 de Saint-Basile-le-Grand.

Avec Olivier Cameron-Chevrier, nommé dans le district 6, et Pascale Bouchard, au sein du district 4, Jérôme Cauchon devient le troisième à se porter candidat pour le Parti grandbasilois.

Il est à noter que chacun d’entre eux fait ses premiers pas dans le domaine de la politique.

Actuellement, Jérôme Cauchon œuvre au Centre de bénévolat de Saint-Basile-le-Grand en tant que responsable de la friperie. Il est aussi vice-président au conseil d’administration. Le chef du Parti grandbasilois, Maurice Cantin, tient le rôle de président de ce conseil d’administration. « Faire du bénévolat, c’est aider la communauté. La politique, c’est une façon de venir en aide aux gens. C’est un autre moyen de donner un coup de main à la communauté. J’ai toujours eu un penchant pour la politique, mais je n’ai jamais eu l’occasion de me lancer, reconnaît Jérôme Cauchon, en entrevue avec Les Versants. Quand il a su cela, Maurice Cantin m’a proposé le poste. »

« J’ai toujours eu un penchant pour la politique. » – Jérôme Cauchon

Une approche que Maurice Cantin confirme au journal. « Depuis le début de la pandémie, Jérôme s’est consacré beaucoup au Centre de bénévolat. Ensemble, nous avons développé une bonne relation. J’aime sa façon de travailler. Il a toujours voulu faire de la politique mais il ne savait pas comment s’y prendre. Je suis content qu’il se joigne à nous », raconte celui qui briguera la mairie, le 7 novembre, contre le maire sortant, Yves Lessard.

Natif de Lévis, le père de famille de deux enfants (trois enfants en famille reconstituée) s’intéresse à la politique pour son aspect altruiste et pour avancer et évoluer en communauté. Selon le principal intéressé, il possède les ressources et les capacités potentielles pour remplir le rôle d’élu municipal. « Je suis quelqu’un d’orienté vers la population. Un gars de solutions. Je crois avoir de bonnes capacités pour régler les problèmes des citoyens. »

Quand on lui demande pourquoi Jérôme Cauchon est un candidat digne d’intérêt, Maurice Cantin estime qu’il pourrait faire un atout au sein du Parti grandbasilois. « On sent qu’il aime la politique. C’est un gars qui s’intéresse aux gens et à ce qui se passe à la Ville. Il s’informe beaucoup. Il peut aider et régler des problèmes. Jérôme n’a pas peur de mettre les efforts quand c’est nécessaire. »

Jérôme Cauchon souffre de fibromyalgie. Son médecin l’autorise à donner des heures de bénévolat et à se dénicher un petit emploi. Durant l’année scolaire, il est surveillant à l’école Jacques-Rocheleau pour les élèves de 6e année. « Si jamais je suis élu, je m’engage à donner moins d’heures de bénévolat afin de me concentrer en politique. »

Jérôme Cauchon demeure à Saint-Basile-le-Grand depuis 2010. Celui qui détient une formation en agent d’assurances dit adhérer aux idées du Parti grandbasilois et à son équipe. « Nous avons un parti fort et d’expérience. Nous allons présenter un bon programme qui sera bénéfique pour la population », conclut-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires