Élections municipales : Eve Poirier se jette à l’eau

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
Élections municipales : Eve Poirier se jette à l’eau
Ève Poirier, candidate au poste de conseillère municipale dans l’Équipe Ludovic Grisé Farand. (Photo : archives)

Eve Poirier se lance officiellement dans la campagne municipale dans la liste de l’Équipe de Ludovic Grisé Farand.

Eve Poirier, citoyenne de Saint-Bruno-de-Montarville depuis 2008, s’était illustrée l’an dernier dans le dossier du lac du Village. Elle avait décidé de lancer une pétition pour que la Ville agisse afin de sauver ce lac du centre-ville envahi par les algues.

Très rapidement, les gens ont répondu présent et ont appuyé l’initiative. La pétition a recueilli finalement plus de 2000 signatures.
L’initiative de l’avocate avait déjà été soulignée par Ludovic Grisé Farand lors d’une séance du conseil municipal, comme l’ensemble des élus.

Son parcours
Attachée à l’Autorité des marchés financiers en tant que juriste experte à la Direction générale du secrétariat et des affaires juridiques, la candidate a plusieurs années d’expérience dans le service public. Pour elle, sa décision de se présenter en politique municipale « repose sur le souci de faire de la politique dans le respect d’autrui et en suscitant l’engagement et l’adhésion de la population. Avec Ludovic, j’ai la conviction que c’est possible d’y arriver en évitant la polarisation toxique des débats et en concentrant les efforts pour faire avancer les dossiers dans l’intérêt commun ».

Elle dit souhaiter « incarner les enseignements de l’ancienne juge de la Cour suprême des États-Unis, Mme Ruth Bader Ginsburg, qui invitent à lutter pour les choses qui nous tiennent à cœur, mais à le faire d’une manière rassembleuse. Ludovic m’inspire confiance, c’est un homme d’action très engagé envers sa communauté et je n’ai aucun doute qu’il fera un excellent maire de Saint-Bruno », ajoute-t-elle.

Pour moins d’animosité
Rappelons que Mme Poirier avait déposé une plainte contre Jacques Bédard, conseiller municipal du district 7, auprès de la Commission municipale du Québec (CMQ). L’élu remettait en cause l’engagement de la citoyenne autour du lac du Village sans accepter de se rétracter.

« Ludovic m’inspire confiance, c’est un homme d’action très engagé envers sa communauté et je n’ai aucun doute qu’il fera un excellent maire de Saint-Bruno. » – Eve Poirier

« Il est important de créer un contexte favorable aux débats d’idées sains et dépourvus d’attaques personnelles. Je suis convaincue que la vie politique municipale peut être positive et non seulement donner aux gens l’envie de s’impliquer, mais aussi être source de fierté. Je regrette le fait que bien des débats à l’Hôtel de Ville ont engendré le cynisme et le désengagement de la population. » Elle souhaite contribuer à l’assainissement du climat, une condition qu’elle juge essentielle à l’avancement des projets et par le fait même au développement social et économique de Saint-Bruno.

De son côté, Ludovic Grisé Farand, chef du parti et candidat comme maire, s’est montré heureux de l’arrivée de Mme Poirier dans son équipe, se disant persuadé qu’elle apportera un vent de changement et de renouveau au sein du conseil municipal. « La politique doit se faire en équipe avec des gens compétents, mais sans partisanerie. Et l’arrivée de Mme Poirier dans notre équipe s’inscrit justement dans les valeurs que nous entendons proposer à la population de Saint-Bruno », de conclure M. Grisé Farand.

Les candidats
L’Équipe Ludovic Grisé Farand a été la première formation politique à annoncer officiellement sa volonté de former une équipe aux prochaines élections municipales à Saint-Bruno. Ludovic Grisé Farand est toujours le premier et le seul candidat à s’être annoncé pour briguer le poste de maire à moins d’une année de l’échéance électorale. Il est aujourd’hui accompagné d’Eve Poirier.

Une autre formation politique a enregistré son nom auprès du Directeur général des élections du Québec (DGEQ) mais n’a pas encore confirmé son engagement. L’Équipe Montarville Annie Tessier serait encore en réflexion. Annie Tessier avait déjà expliqué au journal, en décembre 2020, que sa décision de se présenter officiellement au processus électoral n’était pas encore prise.

Quant au Parti montarvillois, dont fait partie l’actuel maire, Martin Murray, qui ne se représentera pas, il n’a pas encore fait connaître ses intentions bien que le parti politique ait inscrit, au 30 janvier 2021, Martine Bousquet comme présidente du parti. Elle remplace ainsi Virginie Boileau qui a démissionné et qui avait été élue au mois de novembre 2020, présidente du Parti montarvillois contre Martine Bousquet.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires