Élections municipales à Sainte-Julie : recrutement des candidats difficile

Photo de Gabriel Provost
Par Gabriel Provost
Élections municipales à Sainte-Julie : recrutement des candidats difficile
Christian Komze, chef du Parti de Sainte-Julie - ensemble vers l’avenir. (Photo : courtoisie)

Il reste quelques mois avant les élections municipales et le Parti de Sainte-Julie, avec à sa tête le candidat à la mairie Christian Komze, n’a pas encore présenté officiellement ses candidats, signe que recruter des candidats qui seront prêts à s’impliquer jusqu’au bout est parfois .

Questionné à propos de cette situation, qui dépasse le délai que le parti s’était fixé pour révéler les noms des candidats, M. Komze répond que jusqu’à maintenant, il a réussi à réunir le nombre requis de candidats pour présenter une personne par district. « En ce moment on a déjà les huit, mais des personnes sont encore en réflexion car elles ont des autorisations à gérer au niveau de leur emploi et doivent également s’occuper des enjeux familiaux. »

Alors que la date initiale de la fin juin n’a pas pu être respectée pour révéler les noms de l’ensemble des candidats de son parti, M. Komze indique qu’il a établi un moment pour le faire. « Nous allons faire l’annonce d’ici le début septembre. C’est la date limite pour nous pour procéder. »

Engagement bénévole

Parmi les obstacles qui font en sorte de compliquer les choses pour le Julievillois dans le recrutement pour sa nouvelle formation politique, il y a notamment le fait que toutes les démarches qu’il entreprend sont jusqu’à maintenant des activités bénévoles, qui doivent être réalisées hors des heures passées au travail. « Parfois, on passe la journée dans nos occupations normales de la vie quotidienne et il faut organiser une réunion en soirée vers 21h pour accommoder tout le monde avec leur travail respectif. » 

« Nous allons faire l’annonce d’ici le début septembre. C’est la date limite pour nous pour procéder. »

-Christian Komze

Même si les candidats n’ont pas encore été annoncés, M. Komze indique que son équipe et lui-même travaillent sur le programme électoral du parti. « On a de grandes propositions qui visent entre autres la participation citoyenne, l’environnement, la qualité des services aux citoyens, l’économie locale. » 

Réseaux sociaux

Un autre aspect qui fait reculer certains citoyens qui veulent s’impliquer est la gestion des réseaux sociaux, sur lesquels on trouve des publications qui peuvent frôler l’illégalité. « Le revenu moyen des ménages est de 112 000$ à Sainte-Julie. Avec 112 000$, est-ce que les gens sont prêts à devenir la cible des réseaux sociaux pour un salaire de 30 000$ ? », dit Christian Komze en référence au salaire que gagnent les conseillers municipaux en incluant les comptes de dépenses dont bénéficient les élus et la présence qu’ils peuvent avoir sur différents comités. 

La voix des citoyens

À Sainte-Julie, seul le parti La voix des citoyens – équipe Mario Lemay est officiellement inscrit auprès du directeur général des élections du Québec (DGEQ). Le parti politique a déjà présenté l’ensemble de ses candidats dans toutes les circonscriptions de la ville.

Que pensez-vous de la présence d’un nouveau parti pour les élections municipales à Sainte-Julie?

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires