Économie : dynamiser le marché de l’emploi

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Économie : dynamiser le marché de l’emploi

Selon Djaouida Sellah, candidate du NPD dans Saint-Bruno – Saint-Hubert, un des éléments importants du développement de notre région est le développement économique et la création d’emploi. Ces emplois permettront autant aux jeunes et aux moins jeunes de trouver une source décente de revenus.

Et pour y arriver, son parti s’engage à instaurer des mesures concrètes pour stimuler la création d’emplois. « En effet, nous travaillerons à réduire le taux d’imposition des petites entreprises et à instaurer un crédit d’impôt à la création d’emplois, pouvant aller jusqu’à 4 500 $ pour chaque nouvel emploi créé. Nous travaillerons également avec les autorités compétentes pour accorder aux employeurs un rabais d’un an sur les cotisations au Régime de pensions du Canada et à l’assurance-emploi pour chaque nouvel employé embauché », explique la candidate Djaouida Sellah. Aussi, toujours parmi les engagements du NPD, les compagnies et les organismes où un nouvel employé reste au moins 12 mois seront admissibles à une prime de fidélisation, soit un crédit d’impôt non remboursable de 1 000 $. Ces mesures permettront aux entreprises d’économiser jusqu’à 4500 $ par emploi créé.

« Pour conserver notre compétitivité au niveau international, le NPD pense qu’il est indispensable de garder à un niveau compétitif le taux d’imposition des grandes entreprises en s’assurant que ce taux soit toujours en dessous du taux fédéral imposé aux grandes entreprises aux États-Unis. Pour les néo-démocrates, il ne suffit pas d’attirer les investissements étrangers. Il faut s’assurer qu’ils se traduisent par des emplois de qualité. Ils s’engagent donc à renforcer la Loi sur Investissement Canada en fournissant une définition claire et transparente de « l’avantage net pour le Canada », et ceci, en mettant l’accent sur les impacts des investissements étrangers en ce qui concerne les collectivités, les emplois, les pensions et les nouveaux investissements en capital. »

Dans le but de dynamiser le marché de l’emploi, le NPD s’engage également à adopter une politique d’achat « Fait au Canada » pour les investissements fédéraux importants dans le transport en commun, les infrastructures et les autres champs d’activité. De plus, le NPD s’engage à investir dans d’importants projets d’énergie partout au pays et à poursuivre les engagements actuels de financement d’infrastructure fédérale, comme ceux que l’on retrouve dans le Fonds Chantiers Canada.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires