Éclosion Méga Gym 24h: mauvaise presse pour les gyms

Par Gabriel Provost
Éclosion Méga Gym 24h: mauvaise presse pour les gyms
Les plexiglas font partie des mesures mises en place chez Concept Cardio Plus pour contrer la COVID-19. (Photo: courtoisie Dominic Picard)

L’éclosion au Méga Gym 24h de Québec, qui a jusqu’à maintenant causé 147 cas de COVID-19, fait de la bien mauvaise presse pour les salles de sport de la province qui s’efforcent de faire respecter les mesures barrières.

C’est du moins ce que pense Dominic Picard, propriétaire des gyms Concept Cardio Plus, situés à Saint-Bruno-de-Montarville, Saint-Basile-le-Grand et Sainte-Julie. « C’est dommage parce que des cas comme le Méga Gym 24h font que les gens généralisent et ont peur de se rendre dans les gyms », dit M. Picard. 

Ainsi, le propriétaire de Concept Cardio Plus estime que c’est toute la population d’une région qui paie pour les agissements de quelques personnes qui vont à l’encontre des règlements. « J’ai investi 32 000$ seulement pour l’achat de plexiglas, sans compter toutes les autres mesures que j’ai prises pour assurer la sécurité de tous. Est-ce que c’est exagéré autant de mesures? Peut-être, mais si c’est ce que ça prend pour rester ouverts, ça ne me dérange pas d’investir », indique Dominic Picard. 

Ce dernier mentionne également que la plupart des personnes qui fréquentent ses établissements sont respectueuses des mesures qui ont dû être instaurées. « 90% des clients respectent les consignes, et il y a toujours un 10% qu’il faut avertir, mais c’est également comme ça hors-pandémie. » 

Il croyait qu’il aurait davantage de fil à retordre avec la clientèle plus jeune, mais il s’est rendu compte assez rapidement que ce ne serait pas le cas. « Selon mes observations, environ 60% des jeunes s’entraînent même en portant leurs masques », dit M. Picard, qui attribue cette coopération positive avec les jeunes au fait qu’ils sont habitués à vivre avec davantage de règles dans des milieux comme les écoles. 

Troisième vague: « ça nous fait peur »

À propos de la troisième vague du virus qui s’abat sur la province, l’homme admet que l’idée ne lui fait guère plaisir. « Ça nous fait peur parce qu’on a mis le temps et les efforts nécessaires pour se préparer à la réouverture. On a procédé à de nouvelles embauches de personnel, effectué des formations pendant deux semaines pour mettre tout le monde à jour: on ne veut pas avoir à payer le prix de ceux qui ont choisi de ne pas respecter les règles. »

Dominic Picard croit que la réouverture partielle du sport à laquelle Québec a procédé récemment a été bénéfique pour la santé mentale de plusieurs personnes, qui avaient besoin de faire de l’exercice. “ Il y a beaucoup de membres qui sont venus nous visiter depuis la réouverture. La réponse est même meilleure que ce qui était prévu. Les gens apprennent à vivre avec le virus, tout en respectant les mesures. 

Que pensez-vous des mesures prises par les salles de sport pour contrer les risques de propagation de la COVID-19?

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Jean-luc Gregoire
Jean-luc Gregoire
17 jours

Je me sens en sécurité chez concept Cardio plus