Donner généreusement pour le CAB à la Grande guignolée des médias de la Rive-Sud

Photo de Gabriel Provost
Par Gabriel Provost
Donner généreusement pour le CAB à la Grande guignolée des médias de la Rive-Sud
(Photo : archives)

La Grande guignolée des médias de la Rive-Sud (GGMRS) est lancée depuis le 15 novembre dernier et malgré l’image de population bien nantie que projette Saint-Bruno, plusieurs ont besoin d’aide dans la ville. 

Cette année encore, c’est le Centre d’action bénévole (CAB) Les p’tits bonheurs qui recevra les dons en argent et en denrées qui seront faits par les Montarvillois.

Parmi les personnes qui utilisent les services de l’endroit, il y a Raymond St-Georges. Mercredi dernier, il est allé cuisiner aux p’tits bonheurs et, vendredi, il s’y est rendu pour le comptoir alimentaire. « Ça fait 17 ans que je suis à Saint-Bruno et 5 ou 6 ans que je fais de la popotte et des activités avec les autres personnes qui viennent ici », dit l’homme, qui réside seul dans un appartement. « Je leur lève mon chapeau parce que c’est des amours, les gens qui sont là. J’ai connu d’autres endroits où c’était froid, mais ici, ils ne jugent personne et c’est chaleureux. »

Il ajoute que, chaque semaine, une personne l’appelle du Centre pour prendre de ses nouvelles et qu’il n’hésite pas à donner un coup de main à l’organisme lorsqu’il le peut. « J’aime ce que je fais et j’aime ce qu’eux font. » Le Montarvillois croit que beaucoup de personnes considèrent Saint-Bruno comme une ville riche, mais qu’au fond, beaucoup de gens y ont également besoin d’aide. « Ceux qui vivent avec 1500 $ ou moins par mois, il ne leur en reste pas beaucoup à la fin et ça passe vite. »

Grâce au CAB, M. St-Georges peut donc participer à diverses activités avec des personnes qu’il considère comme des « anges gardiens; pour moi, c’est des amis. Quand tu trouves un groupe de personnes qui se dévouent pour les autres, c’est merveilleux. Je leur donne cinq étoiles, même dix! ».  

Financement pour l’année

Avec les sommes d’argent et les denrées amassées lors de la Grande guignolée des médias de la Rive-Sud, l’organisme devra financer la plupart de ses activités pour l’année 2022. C’est que la guignolée est la plus grosse collecte de l’année en termes de ressources amassées. « Après la guignolée, nos besoins sont loin d’être terminés pour l’année », dit le directeur de l’organisme, Sylvain Morin. « Grâce à la guignolée, nous pouvons assurer le financement annuel et avoir une réserve alimentaire pour le principal service de l’organisme, le comptoir alimentaire. »  

M. Morin indique que cette année devrait être moins difficile que la précédente en termes de nombre de personnes qui font des demandes d’aide auprès de son organisme. « Les demandes avaient triplé pendant quatre ou cinq mois quand a débuté la pandémie, mais ce n’est plus comme ça, maintenant. Depuis quelques mois, les chiffres ont baissé, mais ils demeurent plus hauts qu’avant la pandémie. »

« Je leur lève mon chapeau parce que c’est des amours, les gens qui sont là. »

– Raymond St-Georges

Questionné à savoir si le CAB était en mesure de subvenir à ses besoins avec les moyens qui sont à sa disposition présentement, M. Morin indique que son organisme est chanceux de pouvoir compter sur une communauté tissée serrée. « Beaucoup d’organismes et de particuliers nous aident et la Ville de Saint-Bruno également. »

Les différents sites où se déroulera la GGMRS, le 2 décembre. (Photo: courtoisie)

Collecte le 2 décembre

Contrairement à la collecte de 2020, cette année permettra un retour des collectes dans les rues des différentes villes de la Rive-Sud, dont Saint-Bruno. Cette collecte aura lieu le 2 décembre et prendra place à divers endroits dans la ville, principalement entre 7 h et 9 h. 

Du 24 novembre au 30 décembre, les citoyens pourront également faire des dons en argent sur le site Internet de la GGMRS et de denrées dans les pharmacies du Groupe Jean Coutu, ainsi que dans les épiceries IGA, Maxi et Provigo. Cette année, les organisateurs de l’événement espèrent pouvoir récolter 450 000 $ en denrées et en argent pour les organismes de l’agglomération de Longueuil.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires