Dix-huit nominations

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Dix-huit nominations
La pièce Vintage Hitchcock - The Lodger. (Photo : courtoisie)

Théâtre Saint-Bruno Players

Le Théâtre Saint-Bruno Players décroche 18 nominations pour les Prix Arlequin 2021, décernés par la Fédération québécoise du théâtre amateur (FQTA). Un record!

Le Théâtre Saint-Bruno Players est nommé à 18 reprises pour le prochain gala des Prix Arlequin, et ce, après une année de pandémie.

Les efforts de la section anglophone

« C’est un grand honneur, évidemment, qui rend hommage aux efforts mis par la section anglophone pour demeurer active durant la pandémie », souligne l’un des représentants du Théâtre Saint-Bruno Players, Bernard Belzile.

« Notre troupe, grâce au travail de la section anglophone, a été l’une des plus actives durant la pandémie. » – Bernard Belzile

Quand on lui demande ce qui explique un nombre si élevé de nominations, le comédien évoque deux raisons. « Il faut admettre d’abord qu’il y a eu beaucoup moins de productions soumises à la FQTA à cause de la pandémie. Pour 2020, la FQTA a reçu 19 productions, dont 5 en provenance de notre troupe. »

Il y en avait eu, comparativement, 63 en 2019. M. Belzile reprend : « Notre troupe, grâce au travail de la section anglophone, a été l’une des plus actives durant la pandémie. Le fait qu’elle ait présenté plus du quart des productions soumises à la FQTA en est la preuve. L’autre raison, et la principale sans doute, c’est la grande qualité des pièces soumises par notre troupe. On peut penser que le jury a été fortement impressionné par la diversité, l’originalité, le jeu des comédiens et la qualité technique des productions soumises. »

L’organisme culturel apparaît notamment dans les catégories Meilleur comédien, Meilleure comédienne et Meilleure innovation théâtrale.

Les comédiens, les comédiennes et les productions proposées par le Théâtre Saint-Bruno Players apparaissent parfois à plusieurs occasions dans une même catégorie. La troupe anglophone s’est particulièrement illustrée cette année.

Les nominations

Lise Lavallée, pour The Monkey’s Paw, Dave Maynard, pour The Gift of the Magi ou encore Dave Maynard, pour Vintage Hitchcock : The Lodger, pourraient repartir avec le prix Gilles-Boyer, décerné pour la Meilleure mise en scène.

Mike Fleming, pour son rôle de Robert Bunting dans Vintage Hitchcock : The Lodger, est en nomination dans la catégorie du Meilleur comédien. Sandra McCallum, pour son personnage d’Irene White dans The Monkey’s Paw, de même que Pat Darlington, pour sa Macy dans A Virtual Whodunnit, sont retenues pour l’Arlequin de la Meilleure comédienne.

The Monkey’s Paw et The Gift of the Magi sont en nomination pour l’Arlequin de la Meilleure innovation théâtrale.

Dans la catégorie Meilleure création virtuelle, les productions A Virtual Whodunnit, Vintage Hitchcock : The Lodger ainsi que Vintage Hitchcock : Sabotage ont été reconnues.

Susie Cummins, pour son rôle de Stevie dans Vintage Hitchcock : Sabotage, pourrait se voir offrir une mention dans la catégorie Courte apparition.

Une mention pour la Meilleure narration pourrait être octroyée à Ann Fleming (The Gift of the Magi) ou Andrew Prior, nommé à deux reprises (Vintage Hitchcock : Sabotage et Vintage Hitchcock : The Lodger).

Toujours parmi les membres du Théâtre Saint-Bruno Players, le duo Dave Maynard et Jean-Guy Richard est nommé trois fois dans la catégorie Meilleure trame sonore. Leur travail a été remarqué pour les pièces The Monkey’s Paw, Vintage Hitchcock : The Lodger et A Virtual Whodunnit.

L’absence de la section francophone

Avec Bernard Belzile, il a aussi été question de la section francophone, absente parmi les nommés. « Pour la simple raison qu’aucune production n’a été soumise par la section francophone en 2020. Lorsque la pandémie a éclaté en mars 2020, nous étions en répétition pour la pièce Un petit secret bien gardé. Les représentations prévues en avril ont été annulées. Nous avons, au printemps et à l’automne, fait quelques lectures de pièces en nous réunissant sur Zoom, mais aucun membre de la section francophone n’a manifesté d’intérêt à réaliser une production virtuelle comme l’ont fait les anglophones. Heureusement, ce printemps, Jocelyne Belley a proposé de produire et de mettre en ligne la production Tendres triplettes, de Jocelyn Roy. Nous avons pu profiter, pour ce faire, des compétences techniques et artistiques de Dave Maynard, qui a produit et mis en ligne toutes les pièces virtuelles anglophones », d’ajouter M. Belzile.

Les lauréats seront dévoilés le 4 mai sur les réseaux sociaux de la Fédération québécoise du théâtre amateur.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires