Disponible dans la vallée du Richelieu

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Disponible dans la vallée du Richelieu
Bernard Delorme, président du Club optimiste de McMasterville, Denis Parent, maire d’Otterburn Park, la mascotte Nez Rouge, ainsi que Daniel Doucet, coordonnateur de l’ONR dans la vallée du Richelieu. (Photo : courtoisie)

Opération Nez rouge

La 27e campagne d’Opération Nez rouge de la vallée du Richelieu sera disponible durant 16 soirs étalés du 29 novembre au 31 décembre. Plus de 250 bénévoles de la région assureront le succès du service de raccompagnement.

L’Opération Nez rouge (ONR) sera en fonction les 29 et 30 novembre, ainsi que les 5, 6, 7, 12, 13, 14, 19, 20, 21, 24, 25, 27, 28 et 31 décembre.

Durant ces dates, « le plus vaste service de raccompagnement au Canada » proposera aux conducteurs qui auront pris un verre de trop une option à la fois attrayante et sécuritaire de rentrer à la maison.

Dans la vallée du Richelieu, Opération Nez rouge couvre le territoire de Saint-Bruno-de-Montarville, Saint-Basile-le-Grand, Sainte-Julie, McMasterville, Mont-Saint-Hilaire, Otterburn Park, Beloeil, Saint-Marc-sur-Richelieu, Saint-Charles-sur-Richelieu, Saint-Jean-Baptiste, Saint-Amable, de même que Saint-Mathieu-de-Beloeil.

Pour une 27e année

Dans la vallée du Richelieu, l’ONR fait appel à sa présence bien établie dans l’imaginaire collectif et les traditions de la période des Fêtes pour convier les citoyens à se joindre à sa grande famille de bénévoles. En démarrant cette 27e campagne, elle déploie une campagne publicitaire évocatrice qui a pour thème « L’appel qui fait du chemin ».

16

Le nombre de soirs où Nez rouge sera en fonction.

Un service par et pour la communauté

Depuis la première soirée de raccompagnement, tenue en décembre 1992, l’ONR de la vallée du Richelieu a parcouru bien du chemin. Du nombre impressionnant de kilomètres parcourus aux milliers de raccompagnements offerts par des milliers de bénévoles, le bilan des activités révèle une volonté toujours renouvelée de rendre les routes de la région plus sécuritaires. « L’Opération Nez rouge de la vallée du Richelieu prend vie chaque année grâce à la contribution exceptionnelle de centaines de personnes, rappelle son coordonnateur, Daniel Doucet. Qu’il s’agisse de nos incomparables bénévoles, des centaines d’utilisateurs avisés, de nos nombreux partenaires, l’effort collectif pour améliorer le bilan routier a de quoi nous rendre tous fiers. Joindre [cette] grande famille, c’est plus qu’un geste pour la sécurité routière, c’est une occasion de prendre part à une véritable tradition du temps des Fêtes. »

Soutenue par ses deux partenaires provinciaux, la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) et Desjardins, de même que par de nombreux partenaires locaux, dont le Club optimiste de McMasterville depuis 15 ans, l’Opération Nez rouge de la vallée du Richelieu offrira sa populaire formule de raccompagnement, qui combine chaque année plaisir, découvertes et anecdotes mémorables. « Le Club optimiste de McMasterville agira comme maître d’œuvre. Les retombées financières de la réalisation de l’Opération Nez rouge pour les jeunes de la vallée du Richelieu sont importantes », constate Bernard Delorme, du Club optimiste de McMasterville.

« Nous sommes fiers de soutenir l’organisation qui, par son mandat et ses activités, rejoint notre objectif de prévention en sécurité routière. Si on consomme des drogues ou de l’alcool, on ne conduit pas. La conduite avec les facultés affaiblies par l’alcool est encore l’une des principales causes d’accident au Québec », de rappeler la représentante de la SAAQ, Kim Boivin.

La technologie au service des bénévoles et des utilisateurs

Durant la campagne, il sera désormais encore plus facile et rapide de transmettre le formulaire d’inscription. Une simple visite sur le site operationnezrouge.com permettra de remplir le formulaire dans l’onglet « bénévoles » et de choisir la région : vallée du Richelieu. Cette année, grâce à l’implication de la Ville d’Otterburn Park, la Centrale des bénévoles est située à la Caserne 28, située au 150, rue du Prince-Arthur. Après 12 ans sur la rue Provencher, à Mont-Saint-Hilaire, la Centrale des bénévoles déménage cette année à Otterburn Park. Daniel Doucet explique la raison de ce changement : « C’est dû à l’état du bâtiment [de Mont-Saint-Hilaire] », répond Daniel Doucet.

Le service de raccompagnement sera offert au 450 467-4011.

QUESTION AUX LECTEURS :

Avez-vous déjà fait appel aux services d’Opération Nez rouge?

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des