Dilawri rachète Niquet

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
Dilawri rachète Niquet

Le groupe Dilawri, le plus grand groupe privé de concessionnaires automobiles canadiens, rachète Automobiles Niquet.
« Nous continuons de la même façon, même service, même philosophie d’entreprise. L’organisation demeure la même, sauf que les employés ne me verront plus dans l’entreprise tous les matins avec mon chien. »
Silvy Niquet vend l’entreprise familiale de Saint-Bruno pour être plus proche des siens, mais pas sans avoir imposé certaines conditions aux acheteurs. « Automobiles Niquet reste Automobiles Niquet. Les nouveaux acheteurs ont pris possession d’une concession qui a du succès, avec une équipe performante et qui est une marque reconnue. Alors, ils sont très heureux de cette acquisition », précise Mme Niquet.

« L’organisation demeure la même, sauf que les employés ne me verront plus dans l’entreprise tous les matins avec mon chien. » – Silvy Niquet

En plus de profiter de sa famille, l’entrepreneure souhaite aussi consacrer plus de temps à son implication communautaire à Saint-Bruno-de-Montarville. Elle est entre autres impliquée au Centre d’action bénévole de Saint-Bruno et « ce ne sont pas les projets qui manquent », dit-elle. Sous le règne de Mme Niquet, plus de 7 % des profits de l’entreprise ont été redistribués dans la communauté.
Jean Niquet, le frère de Silvy, présent dans les concessions à divers titres depuis sa jeunesse, continuera son rôle en tant que directeur général de la concession VW.

Une histoire familiale

En septembre 2015, l’agrandissement de la concession coïncidait avec le 20 anniversaire à la présidence de Silvy Niquet, fille du fondateur, Fernand Niquet.
La présidente célébrait alors l’inauguration officielle de ses nouveaux quartiers sur le boulevard Sir-Wilfrid-Laurier, qui doublaient de superficie avec 25 000 pieds carrés. L’entreprise avait investi 8 millions de dollars dans ce projet.
Automobiles Niquet a vu le jour en 1981, lorsque le père de Silvy occupait l’actuelle Chocolaterie Heyez, sur le chemin De La Rabastalière à Saint-Bruno-de-Montarville. À l’époque, il y avait 10 employés. Depuis, l’enseigne n’a jamais cessé de croître.
Le départ du chemin De La Rabastalière se fait en 1987, l’endroit n’étant plus approprié pour la croissance de l’entreprise planifiée par la famille. Depuis, Automobiles Niquet, avec à sa tête Silvy, se trouve au croisement de la route 116 et du boulevard Seigneurial, et est devenue une institution à Saint-Bruno-de-Montarville. Une institution qui s’est fait remarquer par le groupe Dilawri.
L’entreprise est vendue alors qu’elle est en pleine santé. Le territoire du concessionnaire s’étend de Saint-Bruno-de-Montarville jusqu’à Saint-Hyacinthe, Drummondville et Sorel. Sa clientèle provient majoritairement de la Rive-Sud et des alentours de Saint-Bruno. La progression des ventes, qui ont atteint 81 millions de dollars en 2014, a favorisé la création de plusieurs nouveaux emplois. L’effectif des deux concessions s’élève maintenant à 122 employés, dont 112 à temps plein.
Le Groupe Dilawri est le plus gros groupe privé de concessionnaires automobiles canadiens. Les frères Dilawri sont concessionnaires eux-mêmes et aussi investisseurs dans des concessions, et cela, depuis plus de 30 ans. C’est une entreprise familiale qui compte actuellement plus de 60 concessions au Canada.
« On se donne aujourd’hui encore plus de moyens d’évoluer. C’est le partenaire idéal pour une équipe qui n’a pas besoin d’être prise en mains. L’équipe est forte et sait bien faire son travail. On va continuer à faire ce qu’on fait de façon excellente », de conclure Mme Niquet, qui a encore du mal à ne plus s’intégrer dans ce nouveau projet qu’elle regardera grandir du coin de l’œil.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des