Deux minutes avec François Pérusse

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Deux minutes avec François Pérusse
François Pérusse a répondu à nos questions concernant la COVID-19. (Photo : Jérémie LeBlond-Fontaine)

COVID-19

Dans son plus récent disque, L’album du peuple – Tome XI, François Pérusse a choisi de très peu aborder la COVID-19, pourtant le sujet de l’heure sur la planète depuis un an.

La pandémie est à peine évoquée dans le dernier opus de François Pérusse. Pourtant un sujet d’actualité comme il aime les traiter. Une chanson, « Deuxième vague », est consacrée au coronavirus. L’humoriste fait aussi mention de la COVID-19 vers la fin du disque, à une reprise ou deux. « Je veux faire du bien aux gens. Je ne souhaitais pas leur rappeler la pandémie, surtout si l’on est encore dedans. Nous en parlons depuis le mois de mars, j’ai donc décidé de prendre une pause de ce sujet », raconte le Montarvillois, en entrevue avec Les Versants.

Quand on lui demande ce qu’il retient des derniers mois à propos de la situation mondiale, François Pérusse parle de fragilité. « Quand je regarde tout ça, je pense à la continuation de l’existence de l’être humain sur cette planète. Des crises sanitaires, il y en a eu dans le passé. Mais ce que je constate depuis le début de cette pandémie, c’est à quel point nous étions sur un fil tendu. Financièrement, c’est très tendu. »

Il exclut de son analyse les géants de ce monde, comme Amazon et Google. « Il y a de la fragilité dans ce que nous avons réussi à construire jusqu’à maintenant. En ce moment, tous les systèmes financiers du monde sont tendus. Tout est fragile. Des compagnies aériennes aux entreprises majeures, comme le Cirque du Soleil, dont les troubles financiers ont commencé à surgir une semaine après l’arrêt des spectacles. Le Cirque du Soleil est endetté! On a fait le saut… »

« Tous les systèmes financiers du monde sont tendus. Tout est fragile. » – François Pérusse

Selon le principal intéressé, il suffit d’une crise pour que le câble se brise. Il admet que la situation est anxiogène et rappelle que l’humain est de plus en plus sur cette planète. « Les scientifiques se grattent la tête depuis les années 80. Mes deux enfants sont dans la grosse marde » reconnaît-il.

De façon plus optimiste, François Pérusse explique que de plus en plus, il songerait à aménager « un grand jardin quelque part afin d’utiliser la terre proprement » avec la collaboration d’autres citoyens. « Je voudrais changer mes modes de consommation. Ce n’est pas juste le virus; après, il y a aussi l’écologie dont il faudra s’occuper. Il faut que l’être humain continue. »

Rappelons que pour la première fois, François Pérusse lance L’album du peuple – Tome XI, son 15e disque en carrière, uniquement en version numérique. Notamment pour l’aspect environnemental.

Par ailleurs, François Pérusse est l’un de ces rares artistes à ne pas être concernés par l’annulation des spectacles en salles. Or, il se considère comme faisant partie de la confrérie et se dit attristé de la situation. « Ce n’était déjà pas facile dans l’industrie du disque, dont les ventes sont en diminution. La seule planche de salut, c’était le spectacle. Quand les salles ont fermé, je me suis dit que ça ferait mal », indique-t-il, avant de poursuivre. « Je salue les initiatives d’événements en ligne, mais ce n’est pas pareil. Elle va revenir, la scène, un jour, mais le moment présent est extrêmement difficile! »

En confinement

Le confinement du mois de mars n’a pas transformé la vie professionnelle de l’humoriste. Le créateur des 2 minutes du peuple travaille en solitaire dans son studio de Saint-Basile-le-Grand depuis plusieurs années déjà. « Dans mon travail, je n’ai constaté aucun véritable changement. Mon quotidien est resté le même », raconte le père de deux enfants. Cependant, la vie de famille a été différente, en raison de l’école à la maison. « Le printemps a été agréable; je n’ai pas détesté ces moments », conclut-il.

QUESTION AUX LECTEURS :

L’humour de François Pérusse vous aide-t-elle durant la pandémie?

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires