Deux gazelles en cavale

Par Marianne Julien
Deux gazelles en cavale
Danielle Imbeault et Karins Hins participent au rallye en tant que belles-sœurs et amies. (Photo : courtoisie)

Deux femmes de la région, dont une de Saint-Basile-le-Grand, participeront au 30e Rallye Aïcha des Gazelles au Maroc en mars 2020.

Danielle Imbeault et Karine Hins, belles-sœurs et amies, se préparent pour participer au prochain grand défi qui les attend, le Rallye Aïcha des Gazelles. C’est sous le nom d’équipe « Gazelles en cavale » que les participantes se lancent dans l’aventure, une première pour les deux femmes.

Pour elles, le rallye est un événement de valeurs, telles que l’audace, le courage, la persévérance, la solidarité, etc., et elles tenteront d’en être dignes tout au long de l’aventure. « Ça va être une super expérience et on sent qu’on peut relever le défi, ce sont de belles valeurs de leadership qu’on veut mettre en place », souligne Danielle Imbeault.

Durant 15 jours, les Gazelles parcourront le désert du Maroc en hors-piste avec rien d’autre qu’une vieille carte et une boussole afin d’arriver à trouver des balises pour réussir le défi.

Comme le rallye aura lieu dans moins d’un an, elles sont déjà en train de se préparer pour l’aventure, autant que possible. « Ça va nous avoir pris un an et demi à nous préparer, indique Danielle Imbeault. À partir de juin, on travaille sur l’aspect technique du rallye. Alors, on va suivre des cours de conduite dans le sable et de navigation avec des équipes qui se spécialisent là-dedans. Malheureusement, on n’a pas les dunes de sable du Maroc au Québec, mais ça fera l’affaire! »

« Ça va être une super expérience et on sent qu’on peut relever le défi, ce sont de belles valeurs de leadership qu’on veut mettre en place. »

– Danielle Imbeault

Pour une bonne cause

Les deux Gazelles se sont aussi donné comme mission de sensibiliser leur entourage aux défis de parents d’autistes de 21 ans et plus, puisqu’elles sont elles-mêmes touchées par cela. « Karine a un fils de 12 ans dans le spectre de l’autisme et un de mes cousins a un jeune enfant autiste de haut niveau qui auront besoin de soutien toute leur vie, raconte Danielle Imbeault. Malheureusement, une fois adultes, il n’y a rien pour eux, plus de ressources pour les aider. »

C’est pourquoi elles ont décidé de verser 20 % de leurs dons à la Fondation Véro et Louis dans le but de financer la construction de maisons pour adultes autistes.

Les participantes souhaitent aussi faire de la sensibilisation autour de la maladie cœliaque, maladie dont est atteinte Karine Hins, ce qui ajoute un niveau de difficulté à leur rallye.

D’ici là, la préparation consiste aussi en la recherche de commanditaires et de donateurs pour aider à financer l’aventure, qui représente aussi un défi en soi.

Elles ont besoin de 40 000 $ pour payer leur inscription, véhicule, stages, etc. Elles peuvent compter sur des commanditaires tels que les Services Paysagers Dominique Filion et Lepelco. Il est également possible de les soutenir au moyen de leur page Gofundme à cette adresse www.gofundme.com/les-gazelles-en-cavale.

Une partie des fonds va aussi à l’Association Cœur de Gazelles qui s’appuie sur la logistique du rallye pour faire circuler une caravane médicale itinérante dans les villages afin d’offrir des soins aux populations isolées.

Question aux lecteurs : Seriez-vous prêts à participer au Rallye Aïcha des Gazelles?

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des