Des travaux majeurs à venir pour certains ponts dans nos villes

Photo de Gabriel Provost
Par Gabriel Provost
Des travaux majeurs à venir pour certains ponts dans nos villes
L'une des culées du pont qui se trouve sur le Chemin Bella-Vista à la hauteur du Ruisseau Massé. (Photo: Gabriel Provost)

Transports Québec gère des centaines de ponts et de viaducs dans la province: coup d’œil sur ceux qui auraient besoin d’amour dans notre région.

À Saint-Basile-le-Grand, le pont qui se trouve sur le Chemin Bella-Vista au-dessus du Ruisseau Massé fait partie des constructions qui auront besoin de travaux majeurs.  Un rapport détaillé de 40 pages réalisé par  Transports Québec en septembre 2020 conclut notamment que la structure a des problèmes au niveau des culées, soit les piliers qui sont installés pour supporter le poids du tablier du pont. Le rapport indique notamment que les éléments à surveiller lors de la prochaine inspection en 2022 sont les « [fractures] aux coins des culées et sous les assises; le mouvement des culée et la végétation abondante dans les 4 coins » du pont à poutres en béton armé.  

Selon les observations faites par les experts du Ministère, le pont, qui a été construit en 1960, avait à son inspection précédente un Indice de comportement de la structure (ICS) de 54,9 sur 100, indice qui est passé à 53,8 sur 100 depuis. L’Indice des matériaux de la structure a pour sa part atteint un score de 15,3 à l’inspection précédant celle de 2020, pour diminuer à 13,9 à ladite inspection de 2020. 

À Sainte-Julie, trois ponts devront subir des travaux majeurs : celui qui se situe au Chemin de Touraine au-dessus de La Grande Décharge, celui qui se trouve sur la Route 229 et celui qui passe au-dessus de l’Autoroute 30 au Chemin de la Belle-Rivière.  

À Saint-Bruno, un pont construit en 1942 sur la Route 116 et qui passe au-dessus du Canal Saint-Bruno a pour sa part un ICS de 54 et un IMS de 9, notamment en raison de la condition dans laquelle se trouve le béton de la structure. Sa condition a empiré depuis la dernière inspection, alors que l’ICS était de 62,4 et l’IMS de 9,1. 

5

C’est le nombre de ponts dans nos villes qui ont besoin de travaux majeurs

Le Ministère indique que la prochaine inspection devra notamment surveiller « le côté extérieur sud désagrégé de façon très importante, les fissures horizontales très importantes dans les murs de front avec décalage des sections et mouvement vers l’intérieur au coin nord-ouest, le mouvement du garde-grève au coin nord-ouest, les fissures de cisaillement des poutres 4, 5, 8 et 9 près de la culée 1 du côté nord et poutre 5 côté sud. » Ce pont, sur lequel passent environ 75 000 véhicules chaque jour, devrait subir une réfection en août 2022. 

Même si l’état des structures nommées n’est pas forcément à son meilleur, elles n’en sont pas encore à un niveau de dégradation assez élevé pour que le ministère se doive de les changer complètement ou encore de les fermer pour la sécurité des usagers. 

À l’échelle de la province, le Ministère gère 9724 structures. Parmi elles, près de 6665 ne nécessitent aucune intervention, tandis que 1589 ont besoin de réparations, 382 de travaux majeurs et 289 un remplacement complet.  

Vous sentez-vous en sécurité lorsque vous passez sur les ponts et viaducs de la région?

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires