Des retrouvailles dans le parc

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Des retrouvailles dans le parc
Une trentaine de musiciens de l’Harmonie Mont-Bruno ont répondu à l’appel. (Photo : courtoisie)

Harmonie Mont-Bruno

Des musiciens de l’Harmonie Mont-Bruno se sont réunis dimanche dernier au parc Gabrielle-Roy pour une répétition.

Des musiciens qui se sont rassemblés selon les règles de distanciation physique que demande la santé publique pour une répétition en plein air.

La pratique musicale s’est déroulée sous la direction du chef d’orchestre de l’Harmonie Mont-Bruno, Pierre Savoie. « Cette initiative originale, [organisée] pour briser l’isolement et renouer avec la pratique orchestrale après cinq mois d’arrêt, a été grandement appréciée par les musiciens », témoigne le président de l’Harmonie Mont-Bruno, Raymond Bédard.

« Cette initiative originale […] a été grandement appréciée par les musiciens. » – Raymond Bédard

Ce dernier faisait aussi partie des musiciens qui ont répondu à l’appel, puisqu’il est trompettiste au sein de l’orchestre. « [On a] répondu en grand nombre à l’invitation; 30 musiciens étaient présents », mentionne, ravi, Raymond Bédard.
Lorsqu’on lui demande si cette rencontre aura aussi permis de constater si certains musiciens étaient peut-être « rouillés » à la suite d’une longue pause, Raymond Bédard affirme que c’est le cas. Il précise : « Plusieurs musiciens étaient effectivement rouillés après de longs mois sans avoir touché à leur instrument. Le plus difficile après un long arrêt, c’est l’endurance. La motivation à pratiquer son instrument seul est toujours plus difficile à trouver pour un musicien d’orchestre. Mais le chef, Pierre Savoie, était quand même agréablement surpris de la qualité du son! »

Bientôt un 45e anniversaire

L’orchestre à vent s’est vu obliger d’annuler ses concerts prévus ce printemps (45e anniversaire) et cet été (Place au jazz!) à cause de la pandémie due à la COVID-19 et à l’interdiction de se rassembler. L’Harmonie Mont-Bruno espère présenter son concert du 45e anniversaire de sa fondation au début de décembre. « Nous espérons toujours pouvoir souligner notre 45e anniversaire lors d’un concert en décembre en respectant les directives de la santé publique », confie Raymond Bédard.

Pour l’occasion, l’organisme culturel promet la présence d’une invitée spéciale, soit la flûtiste et piccoliste Caroline Séguin, de l’Orchestre métropolitain, qui interprétera deux œuvres : un concerto pour piccolo d’Antonio Vivaldi et le concertino pour flûte de Cécile Chaminade. Le programme prévoit aussi des compositions originales pour orchestre à vent, dont « The Falls », de Rossano Galante et « Where Eagles Soar », de Steven Reineke.

L’événement aurait lieu à l’église de Saint-Bruno-de-Montarville. La date reste à déterminer. Or, « entretemps, il faudra trouver un lieu pour nos répétitions régulières qui respecte les directives de la santé publique », admet Raymond Bédard.

L’Harmonie Mont-Bruno a été fondée en 1975 par le père de son président actuel, Jacques Bédard, ainsi que Jean-Louis Duford et Roland Coulombe. Le 40e anniversaire avait été souligné en mai 2015 dans le cadre d’un concert donné au Centre Marcel-Dulude. Des œuvres immortelles, des compositions originales pour orchestre à vent, des trames musicales de films, des musiques de danse aux rythmes latins et swing avaient alors été proposées au public.

QUESTION AUX LECTEURS :

Les arts de la scène vous manquent-elles?

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des