Des mesures jamais vues

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
Des mesures jamais vues
(Photo : archives)

Jour après jour, sur le site Internet du journal Les Versants (www.versants.com), nous ferons le point sur les nouvelles mesures prises par les gouvernements québécois et canadien pour lutter contre la pandémie du coronavirus. Le lundi 16 mars, la situation était la suivante.

Lundi, 15 nouveaux cas étaient détectés, faisant monter, au Québec, à 50 le nombre de personnes ayant contracté la COVID-19. François Legault a indiqué lors de son point de presse quotidien que 3000 personnes étaient sous investigation et que 3000 autres avaient été déclarées négatives. Au Canada, ce sont près de 400 personnes qui sont touchées.

Lundi, le premier ministre canadien a fermé les frontières aux visiteurs étrangers à l’exception de ceux des États-Unis, du Mexique, des Antilles et de Saint-Pierre-et-Miquelon. Dès le 18 mars, quatre aéroports seront ouverts pour les vols étrangers : Toronto, Montréal, Vancouver et Calgary.

« Pour ceux qui sont à l’étranger, je vous demande de rentrer au pays alors qu’il est possible de le faire. Comprenez-moi bien, il est temps de rentrer à la maison. » – Justin Trudeau

La fermeture des frontières ne concerne pas les citoyens canadiens, les résidants permanents, les membres équipages, les diplomates, la famille immédiate canadienne. Les personnes venant de l’étranger présentant des symptômes ne pourront pas rentrer au Canada.

M. Trudeau a affirmé que 25 000 tests avaient déjà été distribués depuis le début de la crise sanitaire. Il a dit également que Santé Canada fera désormais un point quotidien de la situation.

Le premier ministre canadien s’est fait insistant en expliquant clairement que ce n’était pas le temps de voyager si ce n’est pas essentiel. « Pour ceux qui sont à l’étranger, je vous demande de rentrer au pays alors qu’il est possible de le faire. Comprenez-moi bien, il est temps de rentrer à la maison », a-t-il soutenu en conférence de presse

Au Québec

Dimanche, le gouvernement Legault fermait les bars, les cinémas, les bibliothèques, les centres d’entraînement, les piscines ou encore réduisait le nombre de personnes dans les restaurants de 50 %; ce sont les mesures draconiennes du gouvernement Legault qui ont été prises le 15 mars.

Lundi, M. Legault était satisfait des mesures prises par le gouvernement fédéral. Il a rappelé d’éviter tous les rassemblements qui ne sont pas nécessaires.

Il a voulu rassurer les personnes qui étaient à l’isolement. « Ceux qui reviennent de voyage, ceux qui n’ont pas d’assurance emploi, il y aura une compensation financière », a-t-il précisé en insistant pour que toutes les personnes qui reviennent de voyage se mettent à l’isolement.

À partir du mardi 17 mars, 7 autres centres d’évaluation et 3 hôpitaux devraient être en mesure d’effectuer 6000 analyses par jour au lieu de 1600 aujourd’hui.

Le premier ministre a invité de nouveau la population à faire du télétravail et à garder une distance d’un mètre en tout temps avec les personnes. Il demande à tous de limiter leurs sorties.

Rappel

Rappelons que le 13 mars, un décret a déclaré l’état d’urgence sanitaire sur tout le territoire québécois. Cette mesure exceptionnelle permet, par exemple, à la ministre de la Santé et des Services sociaux et aux établissements de procéder sans délai à l’achat d’équipements ou de conclure les contrats nécessaires pour protéger la santé de la population.

Les résidants du Québec qui développent des symptômes de fièvre, toux ou difficultés respiratoires à leur retour de voyage à l’extérieur du Canada doivent composer, sans frais, le 1 877 644-4545.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires