Résultats des élections fédérales 2019

Suivez les résultats des élections fédérales 2019 dans votre circonscription en consultant notre page d'accueil.

Voir les résultats

Des débuts prometteurs avec les Carabins

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Des débuts prometteurs avec les Carabins
Le footballeur Tommy Mercier. (Photo : James Hajjar)

Tommy Mercier

Le footballeur Tommy Mercier a réussi son entrée avec les Carabins de l’Université de Montréal. La recrue vient à peine d’amorcer son programme universitaire que déjà, il fait écarquiller les yeux de son organisation.

Après un mois, les Carabins de l’Université de Montréal ont commencé la saison de football universitaire 2019 sur les chapeaux de roues. En cinq rencontres, dont une contre les éternels rivaux du Rouge et Or de Laval, les Carabins démontrent une fiche immaculée de cinq gains.

« En le recrutant, on savait qu’il était bon, mais pas à ce point-là. […] Tommy est le futur de notre ligne défensive. » -Gladymir Charmant, entraîneur de ligne défensive chez les Carabins

Pour Tommy Mercier, la saison s’annonce plutôt bien. « Personnellement, ça va assez bien pour moi! Même si je suis un joueur recrue, on me donne la possibilité d’être sur le terrain, de commencer des matchs, d’être dans l’action du jeu, constate le Montarvillois, en entrevue avec Les Versants. C’est une opportunité pour accélérer mon processus de développement. »

Des commentaires élogieux

Du côté de son club, on ne tarit pas d’éloges à l’endroit du jeune plaqueur défensif. Son rôle sur le terrain est d’empêcher le porteur de ballon « d’aller le plus loin possible » et de plaquer le quart-arrière ou le porteur de ballon. Son entraîneur de la ligne défensive, Gladymir Charmant, répond au journal : « En le recrutant, on savait qu’il était bon, mais pas à ce point-là. Au cours de ses quatre premiers matchs avec nous, Tommy a dû remplacer des piliers sur notre ligne défensive, des futurs joueurs professionnels, et on n’ a pas vu de différence lorsqu’il était sur le terrain à leur place. Nous avons quelques vétérans qui quitteront l’équipe à la fin de la saison, et Tommy est le futur de notre ligne défensive. »

En décembre dernier, Tommy Mercier, un ancien porte-couleurs des Barons de Saint-Bruno, a signé un contrat avec les Carabins. Mais Montréal n’était pas l’unique université à avoir démontré un intérêt pour l’athlète de 21 ans. Son choix final en aura été un géographique, sentimental et financier. Aujourd’hui, il ne regrette pas sa décision. « Honnêtement, je ne savais pas, en tant que recrue, si je commencerais avec le club ou non. Mais j’y ai mis les efforts, du travail acharné, de la volonté. Je suis content des résultats jusqu’à maintenant », note-t-il.

Danny Maciocia

En enfilant l’uniforme bleu des Carabins de Montréal, Tommy Mercier a décidé de faire confiance à l’entraîneur-chef Danny Maciocia, l’un des meilleurs de la profession. Quand on lui demande ce qu’il retient de ses rencontres avec ce dernier, le Montarvillois répond que c’est un homme optimiste. « C’est un entraîneur qui voit le positif dans toute situation. C’est très rare qu’il va accrocher sur un point négatif. Pour les joueurs, ça nous permet de bâtir sur de bonnes choses. »

Évoluer pour les Carabins de Montréal, c’est aussi la chance de rencontrer un ancien quart-arrière étoile des Alouettes de Montréal. Anthony Calvillo s’est joint à eux en 2018 en tant qu’aide-entraîneur-chef et entraîneur des quarts-arrière. « Il dicte parfois les jeux pendant la partie, mais il ne s’implique pas vraiment dans la défensive », commente celui qui a aussi endossé les couleurs des Lynx du Cégep Édouard-Montpetit

Rappelons qu’en 2014, Tommy Mercier avait endossé l’uniforme d’Équipe Québec afin de représenter la province lors de la Coupe Canada 2014, à Saskatoon, en Saskatchewan. Il faisait alors partie des 40 meilleurs espoirs du football québécois de moins de 18 ans.

QUESTION AUX LECTEURS : Suivez-vous le football universitaire?

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des