Des chocolats contre un toit

Photo de Chloé-Anne Touma | Initiative de journalisme local
Par Chloé-Anne Touma | Initiative de journalisme local
Des chocolats contre un toit
Julien Racicot de la Fondation Adapte-Toit et Karolanne Pomerleau de la Chocolaterie Heyez s’associent pour la campagne des fêtes. (Photo : Chloé-Anne Touma)

Des entrepreneurs montarvillois s’associent pour la campagne des fêtes de la Fondation Adapte-Toit, au profit des personnes paralysées à la suite d’une lésion à la moelle épinière.

Julien Racicot est un homme d’affaires engagé qui à la suite d’un grave accident d’automobile l’ayant laissé tétraplégique, a fondé la Fondation Adapte-Toit, qui œuvre à rendre les logements des personnes lésées médullaires plus adaptés à leurs besoins. En 2017, il a fait parler de lui partout dans la province en se donnant le défi de parcourir 1200 km en chaise roulante pour amasser des dons. Le 26 octobre dernier, il a lancé la Campagne des fêtes Adapte-Toit en partenariat avec la Chocolaterie Heyez.

Faire d’une pierre deux coups

« Je suis natif de Saint-Bruno, et pour moi, la Chocolaterie a toujours fait partie intégrante des célébrations importantes comme la période des fêtes et Pâques. », raconte M Racicot. « L’entreprise Ma Caféine à Boucherville, qui appartient à mon ami Hugo Bouchard-Beaulieu, vend des chocolats Heyez à son magasin. Ça m’a donné envie de faire la même chose via la Fondation Adapte-Toit, et de vendre des produits Heyez tout en investissant les profits des ventes dans la poursuite de la mission de notre organisme. »

M Racicot explique qu’il voulait à la fois poursuivre la mission d’Adapte-Toit, et encourager le commerce local. C’est un projet qui tombe à point pour sa partenaire, Karolanne Pomerleau de la  Chocolaterie Heyez. « Lorsque Julien s’est présenté à la Chocolaterie pour me parler du projet, j’ai trouvé ça vraiment bien qu’un entrepreneur prenne ainsi les devants et son histoire m’a touchée. » Elle admet que l’entreprise ne l’a pas eu facile pendant la pandémie. Elle s’est toutefois adaptée à la situation en mettant en place les outils de vente en ligne nécessaires pour permettre à sa clientèle de se procurer ses produits. « Si on a pu s’en sortir, c’est grâce à nos clients les plus fidèles. On leur en est très reconnaissants. »

« (…) les personnes en situation de handicap (…) ont un peu été oubliées dans tout ça. » – Julien Racicot

« Oubliés » pendant la pandémie

Pour M Racicot, la campagne est d’autant plus importante cette année que la pandémie a réduit les ressources financières et de santé à tous les niveaux. « On est dans une période assez critique, au cours de laquelle plusieurs sont laissés pour compte, surtout les personnes en situation de handicap, qui ont un peu été oubliées dans tout
ça. »

Pour M Racicot, il est important de rappeler qu’une personne handicapée peut très bien s’impliquer auprès de sa communauté, et c’est ce qu’il illustre par son propre engagement. « La vie continue même si l’on se retrouve paralysé, il y a toutes sortes d’avenues possibles. »

Les produits Heyez associés à la campagne sont disponibles sur le site web de la Fondation Adapte-Toit. L’ensemble des profits servira à soutenir les personnes paralysées suite à une lésion de la moelle épinière. Des cartes de Noël exclusives conçues par l’artiste tétraplégique Marco Pilotto, un habitué des services de la Fondation, sont également en vente au profit de l’organisme.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires