Des Barons qui se retrouvent à Saint-Bruno

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Des Barons qui se retrouvent à Saint-Bruno
D’anciens membres des Barons se retrouvaient lors d’un dîner. (Photo : Frank Jr Rodi)

Des membres des Barons de Saint-Bruno se sont revus en mai dernier pour un repas de retrouvailles. Les Barons, pas le club de football, mais l’équipe de hockey. 

Pour ces hommes, ce fut l’occasion de se remémorer quelques bons souvenirs vécus pendant leurs matchs de hockey.

Les Barons ont évolué à Saint-Bruno-de-Montarville à la fin des années 50, début des années 60. L’équipe faisait aussi partie d’une ligue sur la Rive-Sud (Montréal). Ce qui lui permettait d’affronter des clubs de Chambly, de Greenfield Park, de Longueuil et de Saint-Hubert. « C’est Robert Thivierge qui est l’instigateur de tout ça! », mentionne l’un des anciens joueurs des Barons.

« On venait tous du même village! C’est extraordinaire!» – Pierre et Richard Grisé

À Saint-Bruno-de-Montarville, les parties se déroulaient sur la patinoire extérieure du parc Rabastalière, « là où sont aujourd’hui les terrains de tennis ». Puis un autre de préciser : « Notre patinoire était arrosée avec de l’eau chaude et il fallait traverser un tas de fumier pour aller jouer sur la glace! »

Ces hommes, les Pierre Grisé, Jacques Grisé, Raymond Béliveau, Richard Grisé, Arnold Brosseau, Robert Grisé, Raphaël Richard, Robert Thivierge, Denis Desautels, Robert Clément, Serge Grisé, Pierre Filion, Eugène Gauthier, Gilles Grisé, Jean Clément et bien d’autres formaient ce groupe particulier. « Les Grisé formaient à peu près 40 % de l’équipe! Aujourd’hui, plusieurs des membres sont décédés. Une dizaine seulement sont encore vivants », racontent Pierre et Richard Grisé. Avant de reprendre : « Chaque partie était un événement. C’est le plus beau souvenir. »

Soixante ans plus tard pour ces retrouvailles, force est de constater que la complicité entre eux existe encore! « Nous n’avons jamais perdu ce lien, ce contact indéfectible. On venait tous du même village! C’est extraordinaire!», ajoutent Richard et Pierre Grisé.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires