Des athlètes d’ici touchés par l’annulation de la 56e Finale des Jeux du Québec

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Des athlètes d’ici touchés par l’annulation de la 56e Finale des Jeux du Québec
La Finale des Jeux du Québec n’aura pas lieu cette année. (Photo : courtoisie)

Le nombre de cas de COVID-19 a forcé l’annulation de la 56e Finale des Jeux du Québec, planifiée à Rivière-du-Loup en mars prochain. Ainsi, ce sont plus de 3300 athlètes, dont certains de notre région, qui sont contraints de renoncer à cette compétition.

Malgré un premier report en 2020 et des mois d’efforts dans un contexte imprévisible, le comité organisateur de la 56e Finale des Jeux du Québec – Rivière-du-Loup 2022 a tout tenté dans l’espoir de réaliser un événement multisport historique.

En effet, rappelons qu’en avril 2020, les organisateurs s’étaient résignés à reporter la Finale des Jeux du Québec – Laval 2020, prévue pour la saison estivale.

Quelques athlètes concernés

Les patineurs de vitesse Audrey Roussel (catégorie 12 ans – F) et Christo Toshkov (catégorie 15 ans – M) doivent mettre une croix sur les Jeux du Québec. Ils sont de Sainte-Julie.
C’est également le cas de la patineuse de vitesse de Saint-Bruno-de-Montarville, Megan Croteau (catégorie 15 ans – F). Elle ne sera pas de l’événement.

«C’est une déception pour tout le monde, en particulier pour les jeunes. » – Stéphanie Gendron

Le trampoliniste Étienne Cloutier, un produit local venant de Saint-Basile-le-Grand, ratera la 56e Finale des Jeux du Québec. Il est classé dans la catégorie National – M.

La gardienne de but Victoria-Rose Grisé, de Saint-Basile-le-Grand, aurait représenté la délégation de la Rive-Sud dans l’équipe de hockey féminine, n’eût été le variant Omicron. « C’est sûr que je suis déçue, parce qu’il paraît que c’est une expérience inoubliable. Cela aurait été une occasion pour moi de me faire valoir du côté des recruteurs de Hockey Québec pour Équipe Québec », commente Victoria-Rose Grisé, qui doit se résigner à délaisser sa première expérience aux Jeux du Québec.

Enfin, Mariloup Couillard, une joueuse de hockey de Sainte-Julie, devra aussi oublier la compétition à Rivière-du-Loup.

Par contre, il faut prendre en considération qu’en raison de la suspension des activités, la qualification de plusieurs athlètes des autres disciplines n’avait pas encore été confirmée au moment d’écrire ces lignes. « Je tiens à faire remarquer que nous étions en cours des finales régionales et, donc, ce ne sont pas tous les sports qui ont pu déterminer leurs meilleurs athlètes de région », précise l’adjointe administrative de Loisir Sport et Montérégie, Catherine Lemieux, que le journal Les Versants a contactée.

Victoria-Rose Grisé aurait aimé remporter la médaille d’or lors de cette Finale des Jeux du Québec. « C’était mon objectif ultime. De plus, le fait de rencontrer et de voir en action des athlètes pratiquant d’autres disciplines sportives aurait été vraiment intéressant. J’aurais également aimé comparer mon niveau de jeu avec celui des autres gardiennes de but de la province », ajoute-t-elle.

Pour sa part, la conseillère en loisir chez Loisir Sport et Montérégie, Stéphanie Gendron, évoque une déception pour tous. « C’est une déception pour tout le monde, en particulier pour les jeunes! La Finale des Jeux du Québec, c’est un événement inoubliable qui n’apporte que du positif dans le développement des athlètes. Malgré que cette compétition n’aura pas lieu, je suis confiante que nous les reverrons très bientôt lors de prochains événements sportifs de grande envergure. »

Les prochaines finales des Jeux du Québec, prévues l’été prochain à Laval, et à l’été 2023 à Rimouski, sont maintenues.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires