Dernier événement de campagne pour Stéphane Bergeron

Photo de Gabriel Provost
Par Gabriel Provost
Dernier événement de campagne pour Stéphane Bergeron
Le député sortant de la circonscription de Montarville, Stéphane Bergeron, était au Lac du village de Saint-Bruno pour son dernier événement de campagne. (Photo: capture d'écran)

Le député sortant et candidat pour la circonscription fédérale de Montarville, Stéphane Bergeron, tenait son dernier événement de campagne le 7 septembre dernier.

M. Bergeron tenait un point de presse en compagnie de membres du Bloc québécois et des responsables de l’organisation de sa campagne électorale. Afin de souligner l’incertitude quant aux conditions climatiques annoncées pour la journée de mardi, le groupe s’est présenté à l’événement muni de parapluies multicolores et décorés de fleurs de lys. Le candidat a indiqué que « les parapluies ont pu servir de parasols avec la présence du soleil. » Il a ajouté que ces accessoires démontraient « la diversité de la population québécoise, qui témoigne de la fierté de nos origines, de notre attachement à l’environnement. »

40

C’est le nombre de sièges que le Bloc québécois vise à obtenir suite au scrutin fédéral du 20 septembre prochain

Le député a rappelé que son parti était d’avis que le gouvernement fédéral devrait cesser de vouloir s’introduire dans les champs de compétences des provinces et s’occuper des multiples situations qui posent problème à travers le pays et qui sont sous sa responsabilité. « Qu’on pense au soutien aux aînés, aux travailleurs malades, aux communautés autochtones, alors qu’on sait qu’encore aujourd’hui il y a des communautés qui ne sont toujours pas alimentées en eau potable. Pendant que le fédéral ne s’occupe pas de ses propres responsabilités, il prétend pouvoir donner des leçons au Québec et aux provinces. »

Questionné à propos du déroulement de sa campagne électorale jusqu’à présent, M. Bergeron, qui en est à son douzième exercice, a dit être d’avis que les choses se passaient bien et que le Bloc québécois a pour objectif de faire élire 40 députés à Ottawa, ce qui reviendrait à gagner plus de la moitié des 78 sièges du Québec à la Chambre des communes.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires