Dernier blitz pour la pétition sur la sauvegarde du Boisé des Hirondelles

Dernier blitz pour la pétition sur la sauvegarde du Boisé des Hirondelles

Avis à tous les citoyens n’ayant pas encore signé la pétition pour la sauvegarde du Boisé des Hirondelles, vous avez jusqu’au 26 avril prochain pour le faire aux endroits suivants à Saint-Bruno-de-Montarville : Superclub Vidéochoix, Boutique Cadence, Salon de coiffure Ginette Dumont, Restaurant Sun Wah, Nettoyeur Forget, Restaurant Elie et à l’hôtel de ville. Elle sera déposée officiellement lors de la consultation publique du 27 avril prochain sur les milieux humides à l’hôtel de ville, réunion à laquelle vous êtes tous conviés.

Si vous n’êtes pas encore convaincus, lisez ce qui suit :

• L’achalandage du parc du Mont-Saint-Bruno représente 18 % de ceux de la Société des établissements de plein air du Québec (SEPAQ) pour l’ensemble du Québec, soit 750 000 entrées par année;

• Le parc du Mont-Saint-Bruno renferme plus de 70 % des espèces du Québec, dont plus de 33 espèces en péril;

• La Montérégie n’avait en 2009 que 27,5 % de ses surfaces boisées, comparativement à une norme minimale recommandée de 30 % pour éviter la fragmentation et la perte significative de sa biodiversité;

• La Vallée du Richelieu ne possède que 13 % de couvert forestier;

• Le corridor forestier proposé par Nature-Action et la fondation du Mont-Saint-Bruno (FMSB) pour préserver ce couvert forestier recommande en priorité de protéger les zones limitrophes du parc du Mont-Saint-Bruno;

• Saint-Bruno est l’une des deux seules villes en Montérégie à ne pas avoir adhéré à la proposition du corridor forestier;

• Les villes de Sainte-Julie, Saint-Hyacinthe, Boucherville et Longueuil ont toutes travaillé dans les deux dernières années à protéger des milieux boisés et humides, pourtant propriétés de promoteurs privés;

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires