Denrées et dons demandés

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Denrées et dons demandés
Les CAB de la région distribueront en tout et sur 16 semaines 40 000 repas dès la semaine prochaine. (Photo : archives)

Centre d’action bénévole Les p’tits bonheurs

En cette période particulière, le Centre d’action bénévole Les p’tits bonheurs, à Saint-Bruno-de-Montarville, a besoin de denrées et de dons.

« Je les appelle mes deux « D », mentionne la présidente du conseil d’administration du Centre d’action bénévole (CAB) Les p’tits bonheurs de Saint-Bruno, Louise Fleischmann. Nous avons besoin de denrées non périssables et de dons pour nous permettre de continuer à fonctionner pendant la crise. Nous n’avons pas besoin de linge. »

Depuis ce lundi, la population peut donc apporter des denrées au Centre communautaire de Saint-Bruno (53, chemin De La Rabastalière Est) et les laisser dans l’entrée. Il y a un point de dépôt entre les deux portes, à proximité de la pateaugeuse. Des bénévoles vont s’en occuper. Le CAB est à éviter, puisqu’il n’y a pas de place pour accueillir ces denrées. « De toute façon, le CAB est fermé à la population, rappelle Louise Fleischmann. La Ville nous offre le Centre communautaire pour cette opération. »

Pas besoin de bénévoles supplémentaires

Bien que le premier ministre, François Legault, demandait aux Québécois d’aller faire du bénévolat la semaine dernière, Louise Fleischmann insiste : « Nous n’avons pas besoin de bénévoles! Nous en avons assez. »

Elle explique la situation : « Parmi nos 26 ou 27 services habituels, nous en avons encore 3 ou 4, en lien avec l’alimentation, qui fonctionnent. »

« Nous avons besoin de denrées non périssables et de dons. » – Louise Fleischmann

Le programme de popote roulante, un service de repas chauds offert aux citoyens qui sont en convalescence ou à mobilité réduite, est un exemple de ces services maintenus. L’accompagnement pour les courses, modifié en raison du confinement demandé, est aussi encore en fonction. « Nous avons autour de 200 bénévoles pour 26 ou 27 services. La plupart sont fermés, dont la friperie, mais nos bénévoles sont encore là et prêts à aider. Du moins, ceux qui sont âgés de 70 ans et moins », précise Mme Fleischmann.

Grâce à une collaboration entre le CAB et la paroisse, de jeunes étudiants du secondaire et du collégial sont aussi en renfort pour diverses tâches.

Offrir des dons

« Les citoyens qui peuvent se le permettent sont invités à nous offrir des dons. Ceux-ci vont servir à poursuivre nos services et à bonifier les paniers distribués aux familles dans le besoin avec des aliments frais », témoigne la présidente du conseil d’administration.

Au début de la crise, 35 familles de Saint-Bruno ont fait appel à l’aide alimentaire. La semaine dernière, la demande a grimpé à 45. Le CAB s’attend à une demande beaucoup plus forte au cours des prochaines semaines, en raison de la fermeture de plusieurs commerces et des nombreuses mises à pied d’employés.

Pour faire un don monétaire, les citoyens peuvent déposer une enveloppe avec un chèque dans la boîte aux lettres du CAB, au 1665, rue Montarville. Il est également possible de faire un don en utilisant le lien sécurisé de leur site Internet, https://www.cabstbruno.org/, sous l’onglet « Dons ».

Dessins d’arc-en-ciel

Une dernière demande, et celle-ci s’adresse aux enfants. Le CAB les invite à lui envoyer leurs dessins d’arc-en-ciel et de messages « Ça va bien aller! ». Ils seront peut-être affichés dans les fenêtres du 1665, rue Montarville.

QUESTION AUX LECTEURS :

Comment aidez-vous votre communauté pendant la crise de la COVID-19?

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des