Défi 1 $ pour l’orphelinat Meilleur

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
Défi 1 $ pour l’orphelinat Meilleur
(Photo : courtoisie)

Association Meilleurs Cœurs Solidaires

L’Association Meilleurs Cœurs Solidaires en appelle aux dons pour soutenir la mission de Lyne Meilleur d’aider les orphelins du Bénin.
Le 16 février, l’Association Meilleurs Cœurs Solidaires lançait un appel aux dons, dans le journal Les Versants, pour faire vivre un orphelinat au Bénin créé par Lyne Meilleur, une Montarvilloise. « Les citoyens de Saint-Bruno ont été touchés par la mission que Mme Meilleur s’est donnée. Plusieurs de nos enfants ont été parrainés grâce à leur générosité. Nous avions même une liste d’attente de parrainage. Nous avons donc pu accueillir 6 enfants de plus, pour un total actuel de 20, et ils ont tous été parrainés en quelques jours. Nous voulons remercier du fond du cœur tous les parrains et marraines de Saint-Bruno de leur appui », a indiqué au journal Suzanne Lefebvre, trésorière de l’association. Au 4 janvier, Mme Meilleur ne pouvait accueillir que 14 orphelins. Mais la situation de l’orphelinat est loin d’être réglée, car les coffres se vident vite pour payer les frais de fonctionnement.

« Nous voulons remercier du fond du cœur tous les parrains et marraines de Saint-Bruno de leur appui. » – Suzanne Lefebvre

« C’est pour ça qu’on a eu l’idée de lancer un défi aux citoyens de la Ville de Saint-Bruno, le DÉFI 1 $. Nous sommes environ 25 000 habitants à Saint-Bruno. Si chaque famille fait un don pour un montant de 1 $ par personne qui habite sa maison, nous pourrions potentiellement amasser 25 000 $ et opérer l’orphelinat pendant plusieurs mois. On peut également suggérer aux gens qui veulent aider de faire une collecte parmi leur famille, leurs amis et collègues de travail et ensuite nous faire parvenir le montant amassé selon les options de paiement que nous proposons sur notre site », d’expliquer Mme Lefebvre.
L’association n’a aucune aide du gouvernement et ne peut compter que sur les dons privés pour continuer. Pour tous les dons de 20 $ et plus, un reçu peut-être émis aux fins d’impôt.
Lyne Meilleur
En février, Lyne Meilleur, massothérapeute depuis 25 ans qui a tout abandonné pour prendre soin des orphelins à Grand-Popo au Bénin, nous avait accordé une entrevue par Skype depuis l’orphelinat. Partie en voyage humanitaire en 2013 au Burkina Faso et au Bénin, elle donne du temps aux orphelinats de ces deux pays. Elle y rencontre des gens dévoués et des enfants démunis, qui non seulement souffrent de malnutrition, mais qui ont perdu leurs parents à cause du paludisme ou du sida et qui sont laissés sans personne pour prendre soin d’eux.  « Pendant mon séjour, un des bébés de l’orphelinat est mort dans mes bras. Je voyais trop d’enfants qui avaient besoin d’aide pour ne rien faire. Chaque fois que je revenais au Canada, l’appel de l’Afrique résonnait en moi. Je devais y retourner. Mes propres enfants sont autonomes et n’ont pas été surpris de me voir partir pour l’Afrique », expliquait-elle au journal. Aujourd’hui, elle pense y vivre. C’est la quatrième année qu’elle fait l’aller-retour entre Grand-Popo et Saint-Bruno-de-Montarville. « C’est la première année que j’y reste autant. Je compte m’y établir pour 10, 15, 20 ans, jusqu’à ce que ma santé me le permette. »
Pour en savoir plus et faire des dons à l’association : http://www.meilleurscoeurssolidaires.org

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires