Déconfinement sportif progressif

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
Déconfinement sportif progressif
Isabelle Charest, ministre déléguée à l'Éducation. (Photo : CPAC)

La ministre déléguée à l’Éducation, Isabelle Charest, accompagnée du Dr Richard Massé, conseiller médical stratégique à la Direction générale de la santé publique, a annoncé une reprise progressive des activités sportives au Québec.

En conférence de presse à Montréal, Mme Charest a dévoilé les étapes vers la reprise progressive des activités sportives encadrées au Québec.

« Le 26 mars, cela sera un retour progressif des sports organisés. On voulait avoir une ouverture générale et ne pas faire de distinction avec les disciplines sportives. Chacun pourra adapter sa pratique en fonction de sa discipline. La nouvelle d’aujourd’hui concerne tous les sports. J’ai tout à fait confiance que cela se fera de façon sécuritaire et que cela va vite évoluer », a indiqué la ministre.

En zone rouge
Les regroupements de huit personnes avec un responsable seront possibles à partir du 26 mars sur des terrains extérieurs, tout en respectant les règles de distanciation.

« Le 26 mars, cela sera un retour progressif des sports organisés. » – Isabelle Charest

Toutes les activités sportives intérieures sont permises en zone rouge. Cependant, ne seront permis que les entraînements individuels, en bulle familiale ou en bulle classe.

Les centres de conditionnement physique pourront rouvrir en respectant les règles de la santé publique.
« Il faudra y aller progressivement, des mesures sanitaires seront quand même présentes. »

En zone orange
Dans les zones orange, à l’extérieur, ce sont des groupes de 12 personnes avec un encadrement obligatoire. À l’intérieur, ce sont des groupes de huit personnes qui sont autorisés, pouvant venir de différentes bulles, toujours avec un protocole sanitaire clairement identifié.

Le sport scolaire pourra se pratiquer dans des bulles interclasses d’une même école. Dans tous les cas, les matchs ne sont pas encore autorisés.

Les activités parascolaires sont autorisées à partir du 15 mars, comme déjà annoncé la semaine dernière. Les activités parascolaires devront respecter les règles en vigueur pour les zones rouges et orange, que devront aussi respecter les clubs sportifs à partir du 26 mars.

Pas d’autres dates
« D’autres étapes suivront si tout se passe bien. Les jeunes pourront déjà retrouver leurs coéquipiers. J’encourage tout le monde à respecter les consignes, car on y est presque », de conclure Mme Charest, précisant que « d’ici deux ou trois mois, on sera beaucoup plus loin dans un retour beaucoup plus normal dans le sport ».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires