Décès de sœur Gisèle

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Décès de sœur Gisèle
Sœur Gisèle est décédée à l’âge de 83 ans. (Photo : courtoisie)

Le Journal de Saint-Bruno a appris le décès de sœur Gisèle Foucreault, survenu à Longueuil le mardi 11 janvier dernier, à 8 h. Elle était âgée de 83 ans.

Sœur Gisèle est la sœur de l’abbé Lucien Foucreault, qui a cofondé l’organisme Minta en 1970 avec René Didier.

Elle a été missionnaire au Lesotho, en Afrique du Sud, pendant plus de 45 ans.

Grâce à l’organisme Minta Saint-Bruno, elle a mis sur pied et entretenu divers projets, tels le creusage de puits, plus de 2 000, la promotion féminine, l’orphelinat, l’agriculture, la fabrication de briques et la construction de petites maisons.

« Plus de 1000 jeunes ont entendu le témoignage touchant de sœur Gisèle. » – Bruno Goulet

Elle a aussi été présidente-directrice générale des projets de développement de la mission des Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie, à Mazenod, une banlieue de Maseru, la capitale.

« La communauté des religieuses, les orphelines de son village adoptif du Lesotho, sa famille, dont sa sœur de la communauté, Minta et tous ses amis perdent une grande femme. [Une personne] généreuse, entreprenante, pédagogue, administratrice hors pair, technologiquement moderne, et beaucoup d’autres grandes qualités dont cette volonté de construire un monde meilleur, de donner de l’espoir à des milliers de personnes démunies. Elle a préparé sa relève, nous la voulons à l’exemple de son modèle », commente le bénévole de Minta Saint-Bruno, Bruno Goulet, quelques heures après le décès de sœur Gisèle.

En 2011, Bruno Goulet a eu l’occasion de présenter sœur Gisèle à plus de 1000 jeunes lors d’une tournée de sensibilisation dans les écoles de Saint-Bruno-de-Montarville et lors d’une cérémonie à la paroisse. « Plus de 1000 jeunes ont entendu le témoignage touchant de sœur Gisèle. Elle était au repas des retrouvailles, lors du 45e de Minta », se rappelle-t-il.

Née à Saint-Philippe de Laprairie, Gisèle Foucreault est le dernier enfant d’une famille de dix. Elle entre en communauté à l’âge de 18 ans. Elle se sent appelée à la vie missionnaire, mais cela représente un sacrifice au-dessus de ses forces. Elle est arrivée au Lesotho en 1970, à l’âge de 25 ans.

Outre sa famille religieuse, elle laisse dans le deuil ses soeurs Réjeanne s.n.j.m., Gaetane et son conjoint André Brouillard, ses beaux-frères Richard Bellemare (Monique, décédée), Gilles Bellemare (Lise, décédée), des neveux et nièces, arrière-neveux et arrière-nièces ainsi que toutes les personnes qui l’ont aidée, aimée et suivie tout au long de ses 55 années comme missionnaire en Afrique.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires